Skip to main content

Télétravaillez tranquille, même pendant le confinement

Confiné, il est évident que vous risquez moins de vous faire voler votre ordinateur dans les transports. Toutefois, en télétravail, un accident est vite arrivé : un café renversé, un incident électrique, un enfant turbulent, un animal trop affectueux… Éclairages sur votre assurance, à travers quatre scénarios catastrophe.

Écran noir, matériel brisé, virus informatique bloquant le système… Generali a imaginé tous les scénarios. Vous allez pouvoir travailler plus sereinement.

Scénario 1 : le petit dernier, qui partage mon espace de travail avec ses devoirs de CE2, a renversé ma tasse de café sur mon ordinateur portable

Le constat : aïe ! L’écran est devenu tout noir et le disque dur peine à démarrer. Dans mon nouvel open space mon ordinateur professionnel est abîmé, la faute à ce « collègue » un brin maladroit. Qui va payer la réparation ?

Pas de panique : vous êtes couvert. Votre assurance multirisque habitation (MRH) vous protège.

Qui me couvre ? Si le matériel est confié par l’employeur, c’est la garantie Responsabilité Civile Vie Privée (RCVP), incluse dans l’assurance multirisque habitation (MRH), qui intervient.
Bon à savoir : cela reste le cas si l’accident a été causé par le télétravailleur lui-même, l’une des personnes dont il a la responsabilité ou même un animal domestique.

Scénario 2 : je me suis pris les pieds dans le tapis (et dans les câbles) du salon, mon ordinateur personnel est tombé sur le carrelage

Le constat : l’écran est fissuré. Gros stress : il s’agit de mon ordinateur personnel. Et, franchement, ce n’est pas le moment d’engager de tels frais…

Pas de panique : si vous avez souscrit la garantie complémentaire « Bris matériel informatique », vos appareils informatiques peuvent être indemnisés même en cas de casse accidentelle. Si ce n’est pas encore le cas, quelques démarches suffisent.

Qui me couvre ? Pour vérifier si vous avez souscrit la garantie « Bris matériel informatique » en complément de votre assurance multirisque habitation ou pour souscrire l’option, rendez-vous dans votre espace client sur le site generali.fr. Nos points de vente ne sont pas en mesure de recevoir du public actuellement mais vous pouvez également joindre votre intermédiaire d’assurance par téléphone ou par mail.

Scénario 3 : mon ordinateur professionnel, en surchauffe, a causé un court-circuit électrique

Le constat : plus de peur que de mal, le court-circuit a déclenché un petit départ de feu, vite maîtrisé. Mais le mur du salon est endommagé. Il faudra le repeindre après le confinement.

Pas de panique : là encore, votre assureur est là pour vous épauler. Lorsque le matériel confié par votre entreprise entraîne des dégradations sur vos biens personnels, votre contrat Generali les prend en charge.

Qui me couvre ? Votre assurance multirisque habitation couvre les dommages causés par le matériel professionnel confié par l’employeur à vos biens personnels.

Scénario 4 : il ne manquait plus que cela : j’ai téléchargé un virus sur mon ordinateur !

Le constat : dans un moment d’inattention, connecté au réseau de mon entreprise, j’ai cliqué sur une pièce jointe infectée. Un virus informatique s’est infiltré dans mon ordinateur portable et a ralenti mon disque dur.

Pas de panique : cet accident de travail 2.0 peut être couvert par Generali.

Qui me couvre ? Dans le cas d'une cyberattaque, c’est souvent la responsabilité de l’employeur qui vous protège. Il peut avoir souscrit une assurance multirisque informatique comme l’offre Generali Protection Numérique.


 

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.