Accidents de la vie courante : la 3e cause de mortalité en France

 
01/03/2011

Selon les dernières données de l'Institut de Veille Sanitaire (INVS), les accidents de la vie courante seraient la 3e cause de mortalité en France, derrière les cancers et les maladies cardio-vasculaires. Ils sont à l'origine chaque année de 18 500 décès, auxquels s'ajoutent 4,5 millions de blessés.

accidents-vie-courante

2,7 millions d'accidents domestiques par an

On en parle beaucoup moins que des accidents de la route... et pourtant les accidents de la vie courante font davantage de victimes. Ils sont la première cause de décès chez les moins de 15 ans.
 
Dans plus de 60% des cas, les accidents mortels de la vie courante se produisent dans le cadre domestique (chutes, bricolage, intoxications, incendies), tandis que les 40% restants concernent les accidents scolaires, de sports ou de loisirs.
 
Selon la dernière étude détaillée disponible (2006), les seuls accidents domestiques représentaient 3,6% de la mortalité totale de l'année. Près de la moitié des tués avaient alors été victimes de chutes. Les autres causes de mortalité accidentelle étant les suffocations (15%), les noyades, les intoxications, et enfin les incendies.
 

Un effort de prévention à renforcer

L'INVS révèle toutefois que le nombre d'accidents de la vie est en baisse sur la période 2004-2006 par rapport à 2000-2002 (-11%). Une amélioration que l'on peut attribuer au déploiement de campagnes de prévention mais également à une réglementation plus stricte encadrant les produits destinés aux enfants.
 
 
En savoir plus :
 

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.