Skip to main content
Savez-vous ce qu'est l'autoconsommation énergétique ?

Savez-vous ce qu'est l'autoconsommation énergétique ?

Certains particuliers et entreprises ont décidé de produire eux-mêmes l’énergie qu’ils consomment de manière totale ou partielle. C’est le principe de l'autoconsommation énergétique. Un choix qu’ils peuvent mettre en place avec les panneaux solaires par exemple. Leurs objectifs ? Préserver la planète en utilisant des énergies renouvelables et, à long terme, faire des économies.

Une pratique en augmentation 

Une  loi, adoptée en avril 2017, reconnaît clairement l'autoconsommation collective. Désormais, des copropriétés peuvent ainsi gérer leur propre production au sein d'une association ou d'une coopérative. 
 
Les 2 000 habitants de la commune de Marmagne (Cher) ont été les premiers en France à l’expérimenter. Le projet, baptisé « Smartmagne », a pour objectif de couvrir 69 % des besoins énergétiques publics de la commune avec plus de 800 panneaux photovoltaïques.
 
L’électricité produite permet d’alimenter 9 bâtiments (mairie, école, crèche, salle des fêtes), 78 installations d’éclairage public, une borne de recharge rapide pour véhicules électriques ainsi que 61 habitations.
 
En 2017, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) recensait environ 20 000 foyers faisant de l'autoconsommation partielle ou totale. Elle dénombrait également 10 000 nouvelles demandes de raccordement d'installation photovoltaïque en autoconsommation… D’ici à 2035, l’autoconsommation via des panneaux photovoltaïques pourrait concerner près de 4 millions de foyers selon le gestionnaire du réseau public de transport d'électricité (RTE).

Une bonne idée pour votre logement ?

Vous souhaitez vous lancer ? Avant toute chose, faites une évaluation précise de votre consommation d’électricité. Vérifiez également que vous maîtrisez au mieux vos dépenses énergétiques (bonne isolation de votre maison, utilisation d’équipements électriques performants, extinction des appareils en veille).

 L’exemple du photovoltaïque 

Le solaire est l'une des sources les plus faciles d'accès. Il est par exemple possible de se procurer un kit solaire auprès d'enseignes de bricolage. 
  • Pour choisir les panneaux les plus efficaces, étudiez plusieurs critères (prix, puissances, autonomie, etc.). Tenez aussi compte de l’ensoleillement de votre région et de l’orientation de votre maison. Vous pouvez prendre conseil auprès de l’Ademe ou de l’Agence départementale d’information sur le logement (Adil)
  • Mieux vaut vous adresser à des professionnels compétents pour installer votre kit solaire. La mention « Reconnu garant de l’environnement » permet d’identifier les entreprises s’engageant dans une démarche qualité.  
Attention si vous êtes locataire, vous devez avoir l’accord de votre propriétaire pour une telle installation.   
 
Le kit sera relié aux appareils électriques de votre domicile via le réseau électrique domestique. 
  • Après installation, si vous ne produisez pas assez de kilowatts-heure (kWh), pas de panique, le fournisseur d'électricité prendra le relais. 
  • Et si, à l'inverse, vous produisez plus que vous ne consommez, il vous sera toujours possible de réinjecter vos kWh inutilisés dans le réseau national. Un contrat sera alors établi entre vous et la compagnie d’électricité pour le prix d’achat du kWh que vous produisez. 
Sur le site de l’Ademe, vous  pouvez effectuer une simulation pour connaître les aides financières auxquelles vous avez droit dans le cadre de vos travaux de rénovation énergétique. 

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.