L'automédication repart à la hausse

 
17/02/2016
L'automédication repart à la hausse

Après deux années à la baisse, la vente de médicaments sans ordonnance a repris en 2015. Ce recours à l’automédication a permis d’économiser 75M€  sur le coût des consultations médicales, selon le bilan annuel de l'Afipa.

Alors que l'automédication en France avait reculé de 3% en 2013 et quasi stagné en 2014, l’intérêt des Français pour cette pratique a repris en 2015, avec une croissance de 5,2% constatée par l'Afipa (Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable).

Soigner les pathologies hivernales

Ce sont les médicaments pour les voies respiratoires et les anti-douleurs (antalgiques) qui ont eu le plus de succès en pharmacie en 2015, avec des ventes en hausse respectivement de 8,4% et 9,3%. D’après l’Afipa, le recours à l'automédication pour soigner les pathologies hivernales (rhume, mal de gorge, écoulement nasal…) aurait permis au système de santé d’économiser 75 millions d'euros, du fait des consultations médicales évitées.

10,4% du chiffre d'affaires des pharmacies

Au total, les ventes annuelles de médicaments sans ordonnance s’élèvent à 2,26 milliards d'euros sur l’année. Elles ont représenté 10,4% du chiffre d'affaires annuel des officines, et ont contribué à hauteur de 37,2% à la croissance de leur activité*.

Bon à savoir : Les ventes en ligne de médicaments peinent à décoller. En 2014, elles représentaient 0,1% du marché de l’automédication.

* enquête basée sur un panel représentatif de 3.004 pharmacies, réalisée par l’Afipa en collaboration avec le cabinet d'études OpenHealth.

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.