Skip to main content
5 conseils bien-être pour fortes chaleurs

5 conseils bien-être pour fortes chaleurs

Canicule ou pas, les fortes chaleurs de l’été peuvent être pénibles à supporter, surtout en ville. On a trop chaud, on respire mal, on dort mal…

Au-delà des simples désagréments, votre organisme est fragilisé même si vous êtes en excellente santé. Il est indispensable de prendre certaines précautions pour favoriser votre bien-être. Voici quelques recommandations pratiques pour prendre vos quartiers d’été, c’est-à-dire pour passer agréablement la saison chaude.

Buvez beaucoup mais bien

Pour éviter tout risque de déshydratation, il faut boire beaucoup, au moins 2 litres par jour, tout au long de la journée, même si vous ne ressentez pas la soif. Privilégiez l’eau minérale, pétillante ou non, riche en minéraux et en oligo-éléments. Les jus de fruits (le moins sucrés possible), les soupes froides et les boissons chaudes (mais pas le café qui déshydrate) sont également conseillés. N’oubliez pas que de nombreux fruits et légumes (pêches, tomates, concombres, courgettes…) sont gorgés d’eau. En les mangeant, vous vous hydratez aussi. 


Dehors, recherchez la fraîcheur

Evitez de sortir aux heures les plus chaudes de la journée, c’est-à-dire entre 11 h et 16 h, même si vous êtes en ville. En règle générale, passez-vous  des activités qui réclament beaucoup d’énergie (jardinage, sport…). Dehors, même aux heures moins chaudes, faites des pauses fraîcheur régulières dans des lieux frais ou climatisés (magasins, galeries marchandes) même si vous n’achetez rien. Côté loisirs, c’est le moment d’aller au cinéma ou au musée, pour le plaisir et pour la température agréable. Portez des vêtements légers à l’intérieur comme à l’extérieur et, au soleil, n’oubliez surtout pas de vous couvrir la tête avec un chapeau. 


Créez un microclimat tempéré chez vous                                                                                      

Chez vous, en maison ou en appartement, gardez votre intérieur aussi agréablement frais que possible.  La nuit, ouvrez les fenêtres pour emmagasiner de la fraîcheur. La journée, fermez les volets et les rideaux. Mieux encore, provoquez des courants d’air. Si vous avez encore trop chaud, rafraîchissez-vous avec des linges humides sur la peau ou un vaporisateur. Et n’hésitez pas à prendre des bains de pieds froids !

Dormez à la fraîche  

Bien dormir est une des clés du bien-être en été. Tout d’abord, respectez votre horloge biologique en vous couchant à la même heure que le reste de l’année. Si vous avez besoin d’une sieste, faites-la courte (pas plus de 20 minutes) et plutôt en début d’après-midi pour ne pas dérégler votre cycle du sommeil. Un bon conseil pour garder une température tempérée : gardez la fenêtre ouverte. Pour favoriser l’endormissement, chacun son rituel avant le coucher : douche tiède, tisane, lecture… Et fermez la lumière dès les premiers signes de fatigue : bâillements, paupières lourdes. Surtout, manger léger au moins 2 heures avant de vous coucher car la digestion augmente la chaleur corporelle. 


Attention au coup de chaleur      

Le coup de chaleur (l’hyperthermie maligne pour lui donner son nom scientifique) est un malaise causé par une exposition trop longue à une forte chaleur. Cette défaillance peut avoir des conséquences graves, voire mortelles, chez les jeunes enfants et les personnes âgées en particulier.
Les principaux symptômes sont une faiblesse générale, une sensation de soif intense, des vertiges et des étourdissements, des crampes, des nausées, une transpiration abondante, une forte température (supérieure à 38,5 °), des troubles de la vue et de la conscience, parfois des convulsions ou un coma.
Quand vous repérez ces signes, il faut agir immédiatement. Si la personne est consciente, emmenez-la dans une pièce fraîche ou au moins à l’ombre, rafraîchissez-la avec des linges humides, donner-lui à boire de l’eau gazeuse ou salée. Quand elle va mieux, elle doit consulter un médecin au plus vite. Si elle est inconsciente,  allongez-la à l’ombre et appelez les secours (les pompiers au 18, le Samu au 15). 
Il ne faut pas confondre le coup de chaleur avec l’insolation, qui est provoquée par une exposition excessive au soleil. Les symptômes sont les mêmes et les conséquences tout aussi redoutables. Et il faut réagir avec la même urgence.


Chez vous ou très loin      

Si vous partez au bord de la mer, à la montagne ou dans un pays chaud vous serez sans doute exposé à des conditions encore plus intenses. Pour profiter pleinement de vos vacances, redoublez de précautions en suivant de près tous ces conseils.
 

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.