Concours Twitter : Generali vous invite au Ballon de Paris

 
18/09/2013
concours-twitter-ballon-paris

Dans le cadre de la Semaine Européenne de la mobilité, Generali  vous propose un jeu-concours sur Twitter. A gagner : 30 invitations gratuites pour survoler Paris à bord de l'Observatoire atmosphérique Generali.

 
Un outil inédit au service de la qualité de l’air
Le Ballon de Paris, situé dans le Parc André Citroën, affiche à l’aide d’un dispositif lumineux LED visible jour et nuit les données sur la pollution de l'air fournies par Airparif (indice européen CITEAIR) :
 
  • la qualité de l’air près du trafic, symbolisée par des véhicules clignotants
  • la qualité de l’air ambiant, symbolisée par les principaux monuments de Paris.

En collaboration avec le CNRS, l’Observatoire Atmosphérique Generali embarque en outre un appareil de mesure des micro-particules, le LOAC (Light Optimal Aerosol Counter).

En partenariat avec la Mairie de Paris, Il permet également à des classes d'enfants parisiens de survoler la capitale, en les sensibilisant aux enjeux de la qualité de l’air.

Illustration : Jean-Baptiste Epron

Le ballon est ouvert tous les jours, de 9 h au coucher du soleil, sous réserve de conditions météorologiques favorables.

 
30 billets gratuits à gagner
Pour gagner rien de plus simple :
 

Semaine de la  : Generali offre 30 places à bord du ballon de  aux + rapides à nous suivre et à RT 

Les 15 plus rapides remporteront chacun 2 billets (valeur unitaire 12 €*).

Ce concours s’adresse à toute personne résidant en France métropolitaine (un seul participant par foyer, salariés de Generali exclus). Il débute le 18 septembre 2013 à 10h00 et vous avez jusqu’au 21 septembre à 16h pour participer. Les gagnants seront les premiers à avoir rempli les deux conditions ci-dessus. Les gagnants seront contactés par DM, l’envoi des billets se fera à l’adresse postale indiquée.
 
* Tarif adultes : 12€ - 3/11 ans : 6 € - gratuit pour les enfants de moins de 3 ans

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.