Skip to main content

Confinement : et si vous vous mettiez au Do It Yourself ?

Rien ne se perd, tout se transforme et le confinement est propice à ce genre d’activité ! Que vous soyez en ville ou en zone urbaine, tentez le DIY ! C’est ludique, constructif et surtout apaisant en cette période.

DIY comme Do It Yourself ou faites-le vous-mêmes avec vos petites mains ! Ce phénomène a le vent en poupe depuis quelques années, et de fait : il permet d'offrir une seconde vie à des objets souvent destinés à finir à la déchetterie et de pallier, dans une certaine mesure, la consommation de masse. Des activités DIY, il y en a pour tous et dans tous les domaines : bricolage, mode, jardinage, couture, art déco, hygiène et beauté, etc. 

Seul frein à ce genre de pratique, en général : le manque de temps. Le manque de temps pour bien faire, tout en y prenant du plaisir. Alors pourquoi ne pas profiter de ce second confinement pour s’y mettre ? Près d’un Français sur deux avait pris le pli et pratiqué ce type d’activité pendant le premier confinement. De plus , le DIY permettrait de consolider la confiance en soi : un véritable plus en cette période morose et d’autant, qu’à ce jour, la toile fourmille d’idées ingénieuses.

Difficile donc de faire le tri. Au final, tout est question de passions (plutôt poterie, plutôt jardinage ?) et surtout d’espace. Ainsi, si vous habitez en appartement, pourquoi ne pas essayer la création d’un terrarium ?  C’est chic, élégant et surtout, cela permet pendant quelques instants se plonger dans un petit monde à part de verdure… Pas assez amusant pour vos petits anges et peur qu’ils ne se transforment en démons pour cause de confinement ? Optez pour un mini-potager en coquilles d’oeufs ! Un peu de terreau, quelques graines de plantes aromatiques et surtout un marqueur pour dessiner des yeux et des sourires sur une dizaine de coquilles vides : l’effet n’en sera que plus amusant pour les enfants !

Enfin n’hésitez pas à prendre soin de vous, il existe des quantités de crèmes, de masques et de gommages à faire soi-même pour adoucir sa peau au naturel dans un moment de pure détente. Ce confinement peut aussi  être l’occasion de prendre soin de son habitat : monter des étagères, recycler de vieux fonds de peinture et une fois vides, détourner les pots. Enfin pour les plus chanceux, ceux qui possèdent un jardin, est-il nécessaire de leur rappeler que les pépinières restent ouvertes pendant le confinement, et que la saison est propice aux plantations et à la préparation des floraisons du printemps ? La fabrication d’une mangeoire à oiseaux pourrait également s’avérer utile pour les aider à affronter l’hiver. 

Vous l’avez compris, le DIY c’est surtout l’ouverture au génie créatif sous toutes ses formes ! Et en cette fin d’année, les occasions ne manquent pas ! Après Halloween, place à Noël : bougies, sapins, crèches, calendriers de l’avent… le DIY vous offre aussi l’opportunité de passer les fêtes de fin d’année dans une atmosphère plus intimiste et chaleureuse… et plus responsable ! Il vous manque un bout de fil, un ruban ? Cherchez bien, les recoins de tiroirs en regorgent… et promis après cela, les colliers de pâtes, symbole du DIY par excellence de la Fête des mères, ne seront plus qu’un mauvais souvenir !!!!

Alors pour garder le moral, pensez à toutes ces petites choses que vous stockez chez vous et à la façon dont vous pourriez leur redonner vie ! Pensez aussi à votre satisfaction personnelle de créer à partir de déchets, sans faire de déchets ?.

A noter : nous sommes en plein dans la Semaine européenne de la réduction des déchets (SERD) qui a lieu cette année du 21 au 29 novembre 2020.

Partager