Le coût des obsèques toujours en hausse

 
07/11/2014
Le coût des obsèques toujours en hausse

Une hausse de plus de 8% en 3 ans

Selon une récente enquête menée par UFC-Que Choisir, qui a envoyé en mai et juin des enquêteurs anonymes dans 818 magasins funéraires, le prix moyen des obsèques  (hors caveau et concession,) s'élève à 3350 euros, un chiffre en progression de 8,18% depuis 2011 (3098 euros), date d’une première enquête de l’association de défense des consommateurs sur le sujet. Une hausse de plus du double de l’inflation sur la période.

De fortes variations selon le prestataire

Selon l'UFC-Que Choisir, les tarifs pratiqués varient d'un opérateur à l'autre pour une demande similaire, de 1347 euros pour le plus économique à plus de 6449 euros pour le plus onéreux. Un écart lié à diverses prestations non obligatoires mais également à des prix très élevés pour certaines prestations. Ainsi, les prix relevés pour les démarches et formalités administratives, des opérations standardisées, se situent dans une fourchette de 40 euros à 482 euros et les prestations pour les soins de conservation sont facturées entre 53 euros et 534 euros.

La crémation plus chère que l'inhumation

Par ailleurs, l'UFC constate que la crémation, contrairement à une idée reçue, ne constitue pas une solution plus économique que l'inhumation. Les devis moyens pour l'incinération se montent à 3609 euros, soit 8% plus chers que ceux de l'inhumation. Plus particulièrement, dans les 525 magasins où un double devis (inhumation/crémation) a été proposé,  dans 77 % des cas, la crémation était plus chère.

L’enquête montre également que l'obligation légale faite aux professionnels  de fournir un devis standardisé n'est pas respectée. Dans 26% des cas, les enquêteurs sont repartis sans devis, contre 18% en 2011. Et seuls 20 % des devis respectent à la lettre les modèles de devis obligatoires, 38 % s'en rapprochant sans être conformes pour autant. Le devis est pourtant indispensable pour comparer les services fournis.

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.