Skip to main content
Les jeunes actifs inquiets pour leur retraite (TNS Sofres)

Les jeunes actifs inquiets pour leur retraite (TNS Sofres)

L'inquiétude concernant l'avenir du système par répartition se maintient chez les jeunes : selon une étude réalisée par TNS Sofres*, 81% des jeunes actifs ne sont pas confiants à ce sujet, dont 26% pas du tout. Lucides sur les échéances (estimation de l'âge de départ en retraite à taux plein à 65...

L'aspect financier est ce qui préoccupe le plus les jeunes actifs : s'ils souhaiteraient toucher en moyenne près de 80% de leurs derniers revenus, ils s'attendent dans les faits à en toucher autour de 60%.


59% des jeunes actifs pensent ne pas épargner assez


Ils évaluent à 178 € par mois l'effort d'épargne à faire pour se constituer un revenu complémentaire suffisant, soit plus du double de ce qu'ils déclarent pouvoir mettre de côté aujourd'hui, leur capacité d'épargne actuelle étant de 85 € par mois en moyenne. Dans ce contexte, près de 3 jeunes actifs sur 5 (59%) pensent qu'ils ne font pas ce qu'il faut pour préparer leur retraite.


Dans les faits, un peu plus d'1/4 des jeunes actifs (28%) a commencé à préparer sa retraite avec des solutions financières individuelles. Une préparation qui s'intensifie avec l'âge (40% chez les 35/44 ans). Notons que près d'1/4 des jeunes (23%), a également prévu de le faire dans l'année.


Placement retraite : priorité à la sécurité !


Plus d'1 jeune actif sur 5 (22%) déclare épargner davantage ou envisage de le faire, depuis que la réforme des retraites a été votée.


Le choix d'une solution d'épargne retraite est d'abord motivé par la sécurité du placement, avant même la performance. Avec une préférence écrasante (92%) pour les produits garantissant le capital, quitte à avoir un rendement limité.


 

* Etude réalisée online du 16 au 25 mai 2010, auprès d'un échantillon représentatif de 801 jeunes actifs* âgés de 25 à 34 ans et de 200 actifs âgés de 35 à 44 ans (méthode des quotas).

 

Partager