Les dépenses de médicaments stables pour la 1ère fois en 2011

 
12/12/2012
Les dépenses de médicaments stables pour la 1ère fois en 2011

Selon les chiffres publiés le 6 décembre par l’Assurance maladie, les dépenses de médicaments ont baissé de 0,2% en 2011, après les hausses de 2% de 2009 et 2010.

2,64 milliards de boites

Pour la première fois, les dépenses de médicaments se sont stabilisées en 2011. En excluant les médicaments délivrés par les pharmacies des hôpitaux aux patients non hébergés, les dépenses baissent de 0,2% en 2011.

Les montants remboursés s’élèvent à 22,84 Md€ sur l’année.

En volume, la consommation de médicaments a diminué de 0,8%, à 2,64 milliards de boîtes. Un grand nombre de classes thérapeutiques est concerné par cette tendance: anti-hypertenseurs, anti-inflammatoires locaux, psychotropes, antidépresseurs…
 

Le résultat des actions de régulation

L’Assurance maladie y voit l’effet des différentes actions de régulation menées par les pouvoirs publics, notamment les déremboursements de médicaments « à service médical rendu insuffisant » et la mise en place du contrat d'amélioration des pratiques individuelles (CAPI) des médecins.

L’amélioration de la substitution du médicament de marque par le générique est également évoquée, passée de 71% début 2012 à 82,4% fin novembre.

Depuis cet été en effet, les patients qui refusent la délivrance de génériques doivent avancer les frais et se faire rembourser dans un deuxième temps. Au total, près d’1 Md€ d’économies ont été réalisées en 2011 grâce aux actions mises en œuvre.

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.