Cancer du sein : le dépistage gratuit pour les femmes « à risque »

 
05/10/2016

Paru le 30 août au Journal Officiel, un décret rend désormais entièrement gratuit le dépistage du cancer du sein pour toute femme « à risque ».

Cancer du sein : le dépistage gratuit pour les femmes "à risque"

Près de 50 000 cancers du sein détectés chaque année

Le cancer du sein est le plus fréquent chez les femmes en France, mais aussi dans toute l’Union européenne et aux Etats-Unis. Chaque année, près de 50 000 cas se déclarent dans l’hexagone. Ce fléau constitue la première cause de décès par cancer chez les femmes.
Pourtant, détecté à un stade précoce, le cancer du sein est guéri dans 9 cas sur 10. C’est pourquoi le dépistage est essentiel : il permet de faire un diagnostic avant l’apparition des premiers symptômes. 
Un décret, publié le 30 août au Journal Officiel* fixe sa prise en charge à 100 % pour les femmes présentant des risques accrus. Une mesure entrée en vigueur dès le lendemain de la parution du décret.

Des situations cliniques précises

Cette prise en charge totale du dépistage du cancer du sein pour les femmes « à risque » concerne des cas très précis :

  • les femmes présentant un antécédent familial de cancer du sein ou de l'ovaire et porteuses d'une mutation constitutionnelle prédisposant au cancer du sein,
  • les femmes présentant un antécédent familial de cancer du sein ou de l'ovaire, ainsi qu’une évaluation, réalisée par un onco-généticien, mettant en évidence un risque personnel élevé ou très élevé de cancer du sein,
  • les femmes présentant un antécédent personnel d'hyperplasie canalaire atypique, d'hyperplasie lobulaire atypique ou de carcinome lobulaire in situ.

Dans ces différents cas, les frais de dépistage : une mammographie annuelle, et éventuellement les échographies, se verront entièrement pris en charge par l’Assurance Maladie.

Un dépistage systématique après 50 ans 

Cette nouvelle mesure, qui concerne toutes les femmes quel que soit leur âge, ne remet pas en cause la prise en charge à 100 % d’une mammographie tous les 2 ans pour les femmes de 50 à 74 ans, dans le cadre du programme de dépistage organisé. 

Dès 50 ans et tous les 2 ans, toutes les femmes reçoivent par courrier une proposition d’examen. Celui-ci comprend une mammographie, un entretien médical et une palpation des seins : un examen complet permettant de détecter bien en amont les cas de cancer.

L’initiative de prendre un rendez-vous pour réaliser cet examen revient néanmoins aux destinataires dès réception du courrier. Ne négligez pas cette précaution ! Dans 8 cas sur 10, le cancer touche les femmes de 50 ans ou plus.

 

* (décret n° 2016-1185 du 30 août 2016 relatif à la participation des assurés pour les frais liés au dépistage spécifique du cancer du sein en cas de risque élevé) https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033080098&categorieLien=id 

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.