Cancer du sein : le dépistage gratuit pour les femmes « à risque »

 
05/10/2016
Cancer du sein : le dépistage gratuit pour les femmes "à risque"

Marcher une heure par jour réduirait significativement les risques pour la santé liés à la sédentarité au travail. À vos marques ! Prêts ? Marchez !

La sédentarité tue plus que le tabac

En juillet dernier, la très sérieuse revue scientifique américaine The Lancet présentait les résultats d'une étude sur la sédentarité au travail menée par un groupe de chercheurs américains. D'après cette étude, marcher une heure par jour suffirait à réduire de façon significative les risques pour la santé.

En 2013, dans son livre « Vivre en bougeant plus », le cardiologue et médecin du sport François Carré, cofondateur de l'Observatoire de la sédentarité, n'hésitait pas à affirmer que « Plus le temps journalier passé en position assise est élevé et plus courte est l'espérance de vie ». Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la sédentarité est devenue l'une des 10 principales causes de mortalité et d'incapacité dans le monde. Elle double notamment le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète et d'obésité, et augmente les risques de cancer du colon, d'hypertension artérielle, d'ostéoporose, de troubles lipidiques, de dépression et d'anxiété.

Concilier travail et exercice au bureau

Vous souhaitez concilier marche et travail de bureau ? Des astuces existent :

  • utiliser des « walking desks » : des bureaux surélevés, installés au-dessus d'un tapis de marche. Testés par des entreprises aux États-Unis mais aussi en France, ils présentent l'avantage de vous permettre de faire de l'exercice tout en ne quittant pas votre espace de travail. Ils sont néanmoins encombrants et bruyants pour vos voisins,
  • pratiquer le « walk and talk » : une réunion en plein air et en marchant. Les bénéfices sont doubles, pour votre santé, mais aussi pour votre efficacité. En marchant, la créativité est davantage stimulée, les réunions sont plus prolifiques et l'ambiance au travail en est améliorée.

Faire du sport en dehors des heures de travail

Si vous n'êtes pas convaincu par les walking desks ou les réunions en plein air, il existe heureusement des moyens plus simples de se dépenser en dehors de ses heures de travail lorsque l'on pratique une activité sédentaire :

  • s'inscrire dans la salle de sport de l'entreprise s'il y en a une, et faire des pauses actives,
  • venir au bureau en marchant (ou à vélo, en trottinette, ou en rollers…),
  • boycotter les ascenseurs et prendre les escaliers.

L'important est de pratiquer une activité physique quotidiennement. Pour ne pas abandonner au bout de quelques jours, le site mangerbouger.fr vous conseille de :

  • commencer en vous fixant un objectif facile, (marcher 15 minutes par jour par exemple), et monter progressivement la barre,
  • choisir une activité que vous aimez réellement (marche, vélo, zumba),
  • pratiquer cette activité en groupe, pour vous motiver.

 

Il est encore temps de prendre de bonnes résolutions !

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.