Financement des retraites : 1,35 cotisant par retraité à l‘horizon 2060

 
08/04/2013
financement-retraite-cor
Une conséquence directe du papy boom

Le COR prévoit que les effectifs de retraités augmenteraient davantage que les effectifs de cotisants et le rapport démographique, qui rapporte les seconds aux premiers, se détériorerait sur pratiquement toute la période de projection.

Ce rapport démographique serait maintenu à 1,65 cotisant par retraité de droit direct à l’horizon 2020.

Mais il baisserait ensuite fortement sous l’effet du papy boom, pour passer à moins de 1,4 dans les années 2040, et à moins de 1,35 à l’horizon 2060*.

 
L'âge moyen de départ à la retraite passe à 64 ans

Le COR prévoit également que dans le régime général l’âge moyen de départ à la retraite, qui est de 62,0 ans parmi les nouveaux retraités en 2011, augmenterait de deux ans pour se stabiliser autour de 64,0 ans sur l’ensemble de la période 2035-2060.

 
Trois pistes pour rétablir l’équilibre du système de retraite

Pour que le système de retraite reste équilibré, le COR prévoit soit une hausse du taux de prélèvement global, soit une baisse du rapport entre la pension moyenne nette et le revenu moyen net d’activité, soit un décalage supplémentaire de l’âge effectif moyen de départ à la retraite d’un peu plus de 4 ans en 2040 et d’un peu plus de 5 ans en 2060.

 

*Les hypothèses démographiques sont celles du scénario central de l’INSEE datant de 2010, avec un taux de fécondité de 1,95 enfant par femme, un solde migratoire de + 100 000 par an et des gains d’espérance de vie à 60 ans de l’ordre d’un trimestre tous les deux ans.

Pour en savoir plus :

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.

Nos solutions