Loi de finances 2018 : quels changements pour votre épargne ?

 
08/02/2018

La loi de finances mise en place début 2018 va bouleverser la fiscalité des ménages. Vous vous interrogez sur les conséquences que ces mesures auront sur votre épargne (assurance vie, PEL, dividendes, plus-values...) ?
Voici un état des lieux des principales réformes ponctuées par deux évolutions majeures : le prélèvement forfaitaire unique (PFU) et l’impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Loi de finances 2018 : quels changements pour votre épargne ?

La « flat tax » pour imposer les revenus
du capital

Un prélèvement forfaitaire unique de 30 %, appelé « flat tax »
ou « taxe uniforme », s’applique depuis le 1er janvier aux revenus des capitaux mobiliers (intérêts, dividendes…) et aux plus-values mobilières (entreprises et actions…) de tous les épargnants.
Cette réforme est associée à une hausse de la CSG (+ 1,7 %) sur les revenus du capital.
Pour en savoir plus

 

L’ISF devient l’impôt sur la fortune immobilière (IFI)

En complément, l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) est supprimé et remplacé par l’impôt sur la fortune immobilière (IFI). Ce nouvel impôt porte uniquement sur la valeur du patrimoine immobilier et exclut le patrimoine financier. Il repose sur le même seuil d’assujettissement (1,3 million d’euros), le même barème et reprend majoritairement les mêmes règles que l’ex-ISF (par exemple abattement de 30 % sur la résidence principale). Les biens et droits immobiliers affectés à l’activité commerciale, industrielle, artisanale, agricole ou libérale ne rentrent pas dans le cadre de l’IFI.

Mais la loi de finance, c’est aussi…

La taxation des signes extérieurs de richesse. Parmi les surtaxes votées pour compenser la suppression de l’ISF :

  • hausse de la carte grise des voitures de sport ;
  • surtaxe pour les détenteurs de yachts de plus de 30 m ;
  • hausse de la taxe sur la revente des métaux précieux de 10 à 11 % qui concerne les lingots (or, platine, argent),
         les pièces de monnaie postérieures à 1800, mais aussi les débris de métaux précieux.

La reconduction de la loi Pinel. La réduction d’impôt Pinel en faveur de l’investissement locatif est finalement prolongée de 4 ans mais recentrée sur les logements situés en zone tendue. Le dispositif accorde une réduction d’impôt sur le revenu en contrepartie de l’achat d’un appartement neuf ou assimilé à des fins d’investissement locatif.

La reconduction du prêt à taux zéro. Le dispositif de prêt sans intérêt destiné à favoriser l’accession à la propriété est reconduit pour 4 ans mais recentré sur les logements neufs dans les zones tendues, où les besoins en logement sont les plus importants, et sur les logements anciens avec travaux, dans les zones moyennement et faiblement tendues. Son objectif est d’inciter à la réhabilitation des logements dans les zones progressivement exclues du dispositif.

La suppression de l’allocation pour le logement (APL) accession. Le gouvernement supprime l’APL accession
qu’il juge peu efficace.

Le maintien de la défiscalisation des investissements forestiers. Le dispositif d’encouragement fiscal
à l’investissement en forêt (Defi-forêt) est finalement prolongé sur 3 ans sans modifications. Les investissements forestiers, outre leur intérêt environnemental, sont des placements très rentables. Par ailleurs, ils peuvent être très intéressants d’un point de vue fiscal puisqu’ils impliquent des allègements sur l’impôt.

L’objectif de ces réformes fiscales est de « simplifier les dispositifs existants », d’encourager l’investissement en actions des particuliers et l’augmentation du capital des entreprises, de freiner les expatriations, etc.

Loi de finances 2018 : quels changements pour votre épargne ?

 

Sources :

  • droit-finances.commentcamarche.net
  • patrimoine.lesechos.fr
  • lemonde.fr
  • lerevenu.com
  • toutsurmesfinances.com
  • economie.gouv.fr
  • consoglobe.com

 

Ces informations non contractuelles sont données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali Vie ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.

Informations non contractuelles à caractère publicitaire. Les garanties peuvent donner lieu à exclusions, limitations et franchises. Pour connaître le détail, l’étendue et les conditions de garantie, reportez-vous à la notice d’information valant conditions générales et particulières du contrat. La souscription d’un contrat demeure soumise à nos règles d’acceptation des risques.

Nos solutions