Generali reçoit le trophée Entreprise citoyenne 2010 de l'APAJH

 
25/11/2010
trophee-apajh-2010-generali

Tous les ans, l'association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH*) récompense des initiatives exemplaires pour l'accès des personnes en situation de handicap aux différentes sphères de la vie sociale et de l'activité économique et professionnelle. Formation handicap Intégration

Parmi les 150 dossiers présentés cette année, 15 ont été retenus par le jury présidé par Patrick Gohet, Président du Conseil national consultatif des personnes handicapées.

Generali a reçu le prix Entreprise citoyenne pour son dispositif CaPITHalisez vos compétences**.

 
Redonner confiance aux chercheurs d'emploi en situation de handicap

Objectifs de ce programme fondé sur un partenariat avec les Caps Emploi de Seine Saint-Denis et de la ville de Paris : redonner confiance aux chercheurs d'emploi en situation de handicap et leur donner les moyens de retrouver du travail en les aidant à positiver leur image, à gérer leur stress ou encore à rédiger un CV pertinent.

Ces formations, centrées sur les outils bureautiques et la valorisation de soi et de son parcours, sont dispensées dans les locaux de Generali.

 
Plus de 600 personnes formées

Depuis septembre 2006 ce programme a permis  la formation de plus de  600 personnes en situation de handicap, en adéquation avec leurs attentes et besoins concrets. Il traduit l'engagement de Generali en matière d'égalité des chances et d'intégration sur son territoire.

* L'APAJH accompagne au quotidien plus de 30.000 personnes en situation de handicap,
  dans plus de 600 établissements et services.
** Le nom du programme s'inspire du PITH, Pole d'Insertion des Travailleurs Handicapés qui déploie depuis 2005 au sein de Generali une action innovante pour développer l'emploi et l'intégration des personnes handicapées.

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.