Gel des retraites : où en est-on ?

 
10/10/2014
Gel des pensions de retraite

Revalorisation des pensions : il faudra attendre octobre 2015

Le gouvernement a décidé de ne pas indexer les retraites sur l’inflation cette année. Manière de mettre les retraités à contribution dans le cadre du plan d’économies de 50 milliards d’euros visant à réduire les déficits publics.

Principale conséquence : les pensions de base restent ainsi maintenues au niveau défini lors de la dernière revalorisation du 1er avril 2013. Elles n’évolueront pas avant le 1er octobre 2015, car la loi de réforme des retraites de janvier 2014 a décalé les traditionnelles revalorisations annuelles d’avril à octobre.

Pour les retraités, cela représente une perte d’environ 132 € / an en moyenne (et pour l'Etat une économie de 1,3 milliard d’euros). Cela peut paraître peu a priori mais ce gel s’ajoute à celui des retraites complémentaires Arrco (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés) et Agirc (Association générale des institutions de retraite complémentaire des cadres).

 

Un coup de pouce aux retraites les plus modestes

La non-revalorisation des retraites de base ne s’applique pas aux personnes percevant des pensions globales (retraites de base, complémentaire et de réversion inclues) inférieures à 1 200 € bruts par mois.

Ces pensions ne seront pas pour autant augmentées. En effet, compte tenu de la faible inflation prévue pour 2014 (+ 0,5 %) et du rattrapage sur l’inflation constaté en 2013 (- 0,5 %), leur revalorisation se porte à… 0 % !

Pour compenser cette stagnation, le Premier ministre Manuel Valls a annoncé une prime exceptionnelle de 40 € pour les retraités percevant moins de 1 200 € par mois, soit tout de même la moitié des 15,3 millions de retraités français. Il leur faudra toutefois attendre début 2015 pour toucher cette somme.

Les 600 000 bénéficiaires du minimum vieillesse, ou Aspa (allocation de solidarité aux personnes âgées), déjà revalorisé de 0,6 % le 1er avril 2014, ont également bénéficié d’une augmentation exceptionnelle de 1 %. À compter du 1er octobre, ils verront donc leur pension se porter à :

  • 800 € pour une personne seule (au lieu de 792 €),
  • 1 342 € pour un couple (au lieu de 1 230 €).

Quant à la revalorisation de l’ensemble des retraites attendue en 2015, son calcul dépendra des taux d’inflation de 2014 et 2015. À suivre donc…

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.

Nos solutions