Generali Open de France : unique et géant

 
09/07/2014
generali-open-de-france

Chaque année en juillet, de nombreux cavaliers venant des quatre coins du pays ont la même destination : le Parc équestre fédéral. Un club sur trois fait le déplacement avec son équipe, les poneys et chevaux, les cavaliers et leurs familles. Depuis la première édition du Generali Open de France en 2002, l’engouement n’a cessé de croître, à tel point que c’est devenu en 2012, « la plus grande manifestation équestre au monde », un titre certifié par le Guinness world records.

Un Français sur 100 monte à cheval régulièrement, soit environ 700 000 cavaliers titulaires d’une licence FFE. Cet engouement des Français pour l’équitation s’explique par le phénomène poney qui a mis le poney club à la portée de toutes les familles et qui a su imaginer pour chaque cavalier un projet sportif accessible dès ses premières années d’équitation.

Avec une quinzaine de pistes fonctionnant simultanément, près de 15 000 participants et 500 000 spectateurs, le rendez-vous 2014 promet de beaux moments sportifs. Alors que la session Poneys a débuté samedi pour se clôturer dimanche 13 juillet, la session Clubs se déroulera du 19 au 27 juillet. Retour sur les temps forts du concours.

 
La semaine poneys ou la passion dès le plus jeune âge

La première semaine de juillet, enfants et poneys sont les rois du Generali Open de France. Accompagnés de toute leur famille, les champions en herbe découvrent la compétition au cours de différentes épreuves accessibles dès 3 ans Festive et conviviale, cette semaine n’oubliera pas d’être pédagogique avec la dispense par des entraîneurs nationaux de master class sur des thèmes variés parmi lesquels le fonctionnement du couple animal/cavalier ou l’utilisation du trot attelé par exemple.

 
La semaine clubs ou la passion du sport

Lors de la troisième semaine de juillet, adolescents et adultes rentrent en piste. « Un projet sport pour chacun, des circuits d’excellence pour les meilleurs » (1) : la semaine est un tremplin à une carrière équestre ou plus simplement l’occasion de vivre la diversité de ce sport singulier. Du saut d’obstacle au dressage en passant par l’attelage ou la voltige, toutes les disciplines sont représentées.

Depuis 1999, Generali développe une politique de partenariat active avec la FFE. Outre l’assurance incluse dans la licence des 700 000 cavaliers, la compagnie apporte son expertise dans la couverture des risques liés à la pratique de l’équitation. Generali garantit les cavaliers à travers leur licence, mais aussi 2 500 centres équestres et près de 25 000 propriétaires de chevaux par l’intermédiaire du Cabinet Pezant, Agent Général à Caen.
Engagé au début des années 2000 dans une politique de développement durable et de responsabilité sociétale, Generali a voulu transposer ses engagements au monde sportif dont il est le principal assureur et contribuer au partage de bonnes pratiques. Generali a ainsi proposé aux grandes fédérations sportives de s’engager afin de promouvoir des comportements exemplaires dans des domaines tels que la santé et la sécurité des personnes, l’insertion et la reconversion des pratiquants ou des sportifs de haut niveau, le renforcement du lien social, la protection de l’environnement. La FFE est la première Fédération à avoir signé la charte.

Pour consulter le planning de l’événement ou plus d’informations

(1) Serge Lecomte Président de la FFE

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.