Vendée Globe : Yann toujours dans le peloton de tête !

 
27/11/2008
17e-jour-vendee-globe
La porte du Sud...

Les concurrents ne sont désormais plus très éloignés des 40e Rugissants... Mais avant d'atteindre les vents porteurs il va falloir traverser le « mur » de l'anticyclone de Sainte-Hélène.

Celui-ci pourrait bien redistribuer les cartes et offrir des opportunités aux audacieux... comme nous l'a confié Yann ce midi, « Il faudra trouver un soupirail pour passer... un sésame pour le grand Sud ! »

 
Gare à la casse !

À l'écoute de son 60 pieds, notre skipper poursuit le savant dosage accélération-modération qui lui a réussi depuis que la flotte évolue dans un inconfortable régime d'alizé perturbé. Sans rien céder pour autant à ses concurrents directs, jugulant à une quarantaine de milles son déficit face au leader désormais "historique" de ce Vendée Globe, Loïck Peyron (point du 27 novembre, 14h30),

Hier, remettant « du charbon dans la machine », il a obtenu la meilleure moyenne sur 24 heures.

Alors que la tête de la flotte s'attend à ralentir, Yann guette le passage idéal vers le sud, tout en veillant à ménager sa monture : l'abandon de son ami Jérémie Beyou est venu rappeler que les monocoques, conçus comme des Formules 1, peuvent aussi casser inopinément...

Tous les jeudis, Yann Eliès prend le temps de faire une vacation radio en direct avec les salariés de Generali, à ses côtés dans cette aventure...

Pour suivre la course en direct : www.vendeeglobe.org/fr/

© Photos :
Generali, Yann Eliès

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.