Vendée Globe : Yann Eliès, gravement blessé, contraint à l'abandon

 
18/12/2008
abandon-yann-elies-generali

Ce matin à 10h10, alors qu'il manoeuvrait en appui sur le balcon avant du voilier, celui-ci s’est brusquement arrêté dans une vague et notre skipper s'est gravement blessé. Le premier diagnostic fait état d’une fracture du fémur.

Yann a réussi à ramper pour se mettre à l’abri à l'intérieur du bateau afin de prévenir son équipe et la Direction de course. Generali et les organisateurs du Vendée Globe mettent actuellement en œuvre toutes les mesures nécessaires afin de lui apporter une assistance médicale.

Le monocoque Generali, que son skipper a mis à la cape, se situe à 800 milles dans le sud de l'Australie, dans l'océan Indien.

Denis Horeau, directeur de la course du Vendée Globe, a demandé à Marc Guillemot et Samantha Davies, les deux navigateurs les plus proches de la zone où se trouve Yann de se dérouter pour lui porter une assistance psychologique. Marc Guillemot devrait être aux côtés de Yann dès ce soir. Une frégate de la marine australienne partira vers 20h pour lui porter secours.

Toutes les équipes de Generali et d’Europ Assistance s’associent pour soutenir Yann dans cette épreuve et le remercier pour le magnifique parcours accompli depuis le 9 novembre.

Plus d'informations sur Generali et la voile

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.