Retraite : le rachat de trimestres repoussé à 65 ans

 
06/05/2009
retraite-homme.jpg

Vous pouvez notamment racheter :

  • vos années d'études supérieures sanctionnées par un diplôme,
  • les années pendant lesquelles vous avez validé moins de 4 trimestres de cotisation (chômage non indemnisé, stages, temps partiel ou petits jobs).

Aujourd'hui, il est possible de racheter jusqu'à 12 trimestres.

 
Combien ça coûte ?

Le coût d'un trimestre dépend de :

  • votre âge,
  • de vos revenus,
  • de l'option de rachat choisie.

Option 1 : Vous rachetez des trimestres pour toucher votre retraite à taux plein

Option 2 : Vous rachetez des trimestres pour bénéficier du taux plein de votre retraite, mais aussi pour allonger votre durée d'assurance. Bien que plus coûteuse, cette solution fait augmenter plus rapidement le montant de votre pension de retraite.

Bon à savoir : plus on est jeune au moment du rachat, moins le coût de ce dernier est élevé.
Selon l'âge auquel intervient le rachat, son coût est compris entre 949 € et 5 850 €.

 
Comment procéder ?

Faites d'abord le point sur votre carrière avec votre conseiller de la caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV). Demandez-lui notamment une « évaluation de versement pour la retraite ». Une fois rempli par vos soins, renvoyez ce document à votre CNAV qui vous indiquera le nombre de trimestres susceptibles d'être rachetés.

Rendez-vous sur le site www.retraite.cnav.fr pour connaître toutes les modalités pratiques du rachat de trimestres.

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.

Nos solutions