Installation électrique : encore trop de logements dangereux !

 
26/04/2012
vieille-prise
7 millions de logements à risque

L’ONSE indique que, sur les 27 millions de résidences principales en France, 7 millions présentent des risques électriques et 2,3 millions sont équipées d'installations très dangereuses. En outre, 300 000 logements deviendraient dangereux chaque année.

En cause, le vieillissement du parc (58% des logements ont été construits avant 1945), l’usure naturelle des équipements et la négligence individuelle.
 
Des anomalies sources d’incendies

Dans les logements privés, les principales anomalies relevées par les diagnostics électriques obligatoires établis lors des ventes portent sur l'absence de mise à la terre (79 %) et de liaison équipotentielle (65 %), sur la présence de matériel vétuste et inadapté à l'usage (74 %) et sur le non-respect des règles de sécurité dans les salles de bains (65 %).

Dans les parties communes des copropriétés, l'ONSE relève l'absence de liaison équipotentielle (87 %), la présence de matériel vétuste et détérioré (83 %) ou encore les installations de mise à la terre défectueuses (53 %).

Des anomalies qui, pour l'ONSE, seraient responsables de 80 000 incendies domestiques chaque année, soit 30% de l’ensemble des incendies répertoriés en France.

 

Vous souhaitez devenir propriétaire ?

Vous avez soigneusement vérifié les diagnostics (électrique, gaz, amiante...) et soupesé toutes les sources de coûts (impôts fonciers, charges de copropriété...) mais avez-vous fait jouer la concurrence pour l'assurance de votre crédit ?

  • Notre assurance de prêt immobilier peut vous faire réaliser de substantielles économies par rapport au tarif "groupe" des banques. Faites la comparaison !

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.