Feux de cheminée : interdits à Paris et une partie de l'IDF d'ici janvier

 
14/10/2014
interdiction_feux_cheminee
Paris et 435 communes d'Ile-de-France concernées

A Paris, à compter du 1er janvier 2015, il sera définitivement impossible de faire un feu, qu’il s’agisse de poêles ou de cheminées à foyer ouvert ou fermé. Une dérogation (préfectorale) restera possible pour des installations très performantes et très faiblement émettrices de particules.

Cette mesure vise à diminuer les niveaux de concentration de particules fines dans l'air ambiant. Ces particules, dont la concentration dépasse fréquemment en Île-de-France les valeurs limites réglementaires sont à l'origine de pathologies multiples. Selon la Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'Ile-de-France (DRIEE IF) le chauffage au bois représente 23 % de ces émissions, soit autant que l'échappement des véhicules routiers.

 

Une zone « sensible pour la qualité de l'air »

Outre Paris, cette interdiction vise une partie de l'agglomération parisienne, dans une zone considérée comme « sensible pour la qualité de l'air » soit 435 communes d'Ile-de-France situées dans l'Essonne, les Yvelines, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, la Seine-et-Marne et le Val-de-Marne. A partir de janvier, il ne sera plus possible dans ces communes de faire du feu de bois que dans les appareils à foyer fermé (inserts, poêles, chaudières). N'oubliez pas dans ce cas de veiller à faire ramoner votre cheminée deux fois par an. Source : articles 30 à 33 et annexe 2 de l'arrêté interpréfectoral n° 2013 084 0002 pour la mise en oeuvre du Plan de protection de l'atmosphère révisé pour l'Île-de-France.

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.