Jeunes conducteurs, quelle voiture pour des frais minimums ?

 
05/01/2018

Quand on est jeune conducteur, on ne se rend pas forcément compte du budget que représente une automobile. Il faut choisir celle-ci avec soin, pas seulement en se fondant sur l’aspect financier, certes important, mais aussi en prenant en compte la sécurité et la fiabilité du modèle retenu. 

Jeunes conducteurs, quelle voiture pour des frais minimums ?

Quel budget cela représente-t-il ?

Quand on achète une première voiture, on ne pense pas toujours à tous les frais qui y sont liés.

Il y a ainsi le coût de la carte grise, des équipements obligatoires, sans oublier l’assurance puis, évidemment, le carburant et l’entretien.

L’automobile Club Association estime qu’une Clio qui roulerait 8000 kilomètres par an couterait en moyenne 3307 euros à son propriétaire.

Du côté de l’achat lui-même, il est difficile de trouver une voiture fiable, même d’occasion, à moins de 2000 euros. Parmi ces modèles, on retrouve généralement l’absence d’assistance de direction, des batteries qui ne tiennent pas forcément la charge en immobilisation prolongée et une oxydation possible de l’ABS, par exemple. Au-dessus de 3000 euros, on a des options de sécurité qui peuvent être importantes (ABS fonctionnel, airbags notamment).

Jeunes conducteurs, quelle voiture pour des frais minimums ?

Quels critères retenir ?

Évidemment, la majorité des jeunes conducteurs ayant un petit budget, c’est le prix qui va d’abord importer. Mais il ne faut pas s’arrêter là, car d’autres éléments doivent impérativement être pris en compte.

En premier lieu, la fiabilité du véhicule : certains vendeurs professionnels proposent des garanties, telles que la garantie mécanique pour des parties spécifiques de votre véhicule, ou même la garantie véhicule d’occasion (garantie vo), qui permet au vendeur de prendre en charge des réparations éventuelles à la suite de la transaction.

L’état dans lequel elle se trouve est très important : un faible kilométrage n’indique pas forcément qu’elle ait été bien entretenue, et inversement. Si l’une de vos connaissances s’y connait en mécanique, n’hésitez pas à lui demander de vous accompagner ! Ce sera le meilleur moyen d’être certain du bon état du moteur. Ensuite, selon votre budget, vous pouvez être plus regardant sur les équipements de sécurité et sur le confort, surtout si vous êtes amené à utiliser très fréquemment ce véhicule.

Quelle incidence sur l’assurance ?

Selon que l’on achète une vieille voiture ou un véhicule dernier cri, le coût de l’assurance ne sera évidemment pas le même. Un jeune conducteur demeurant possesseur d’une Clio vieille de 13 ans, pourra assurer sa voiture à un tarif bien différent de celui qu’il obtiendrait pour une Peugeot 2008 neuve.

Sont aussi pris en compte le kilométrage annuel et le fait de stationner sur la voie publique ou dans un parking privé, ainsi que la ville, notamment. Mais là encore, le prix n’est pas le seul critère à prendre en compte : il faut bien étudier les garanties et le montant des franchises, entre autres. 

 

​Sources

http://www.autoscout24.fr/ 

http://www.caradisiac.com/ 

Informations non contractuelles à caractère publicitaire. Les garanties peuvent donner lieu à exclusions, limitations et franchises. Pour connaître le détail, l’étendue et les conditions de garantie, reportez-vous aux dispositions générales et particulières du contrat. La souscription d’un contrat demeure soumise à nos règles d’acceptation des risques.