La conduite sans assurance augmente

 
02/11/2015
La conduite sans assurance augmente

Dans son récent rapport annuel, le FGAO (Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages) recense 28 090 dossiers d’accidents provoqués par des personnes non assurées.
C’est 904 accidents de plus qu’en 2013 (+3%), mais cela représente surtout une hausse de 31,5% depuis 2008. En se substituant aux conducteurs non-assurés pour indemniser les victimes, le FGAO a versé près de 87 millions d’euros d’indemnités en 2014.

Bon à savoir : Le financement du FGAO repose sur une contribution des compagnies d’assurance à hauteur de 1% des primes collectées ainsi qu’une participation forfaitaire de 0,02€ prélevée sur les contrats d’assurance des chasseurs.

Un fléau et un délit

Aujourd’hui en France, 370 000 à 740 000 véhicules circuleraient sans assurance, soit entre 1 et 2% des conducteurs, dont une grande majorité de moins de 35 ans (64%). La loi prévoit que la conduite sans permis ou sans assurance constitue un délit.

Bon à savoir : Sur les 32 098 dossiers ouverts l’an dernier par le FGAO, 26 355 ont concerné des accidents de la circulation dits « ordinaires », 5 093 des sinistres internationaux et 596 accidents relevaient de collisions avec des animaux.

Lire le rapport complet du FGAO

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.