Skip to main content
Le déficit de la Sécurité Sociale sous les 10 milliards d’euros

Le déficit de la Sécurité Sociale sous les 10 milliards d’euros

En baisse constante depuis 4 ans, le déficit de la Sécurité Sociale est passé, pour la première fois depuis 2007, sous la barre symbolique des 10 milliards d’euros.

Depuis 2010, la dette de la Sécurité Sociale se réduit progressivement : elle a été divisée par 2,46 en 4 ans, en passant de 23,9 milliards d’euros à moins de 10 milliards d’euros.


Sur la seule période 2013-2014, la dette a baissé de près de 29 %, se réduisant de 2,8 milliards d’euros pour atteindre aujourd’hui 9,7 milliards d’euros, comme vient de l’annoncer Marisol Touraine, ministre de la santé.


 


Les retraites fortement sollicitées


Si toutes les branches de la Sécurité Sociale participent à cette réduction du déficit, leur rôle est inégalement réparti : la branche famille concentre 18 % de l’effort et la maladie 11 %. Quant à la branche retraite, la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse offre la plus grosse contribution en concentrant à elle-seule 68 % de l’effort, notamment avec le gel des pensions de retraite depuis trois ans consécutifs.


Partager