Désormais, les stages comptent pour la retraite

 
24/03/2015

Depuis le 15 mars, les périodes de stages rémunérés effectués en entreprise permettent de valider des trimestres pour la retraite, en échange d'une faible cotisation.

stages-retraite

Le décret publié au Journal officiel du 14 mars 2015 fait suite à l’article 28 de la loi du 20 janvier 2014, et confirme la prise en compte des périodes de stages pour les droits à la retraite à compter du 15 mars 2015. Toute période de stage en entreprise ou tout autre organisme d'accueil (administration, association...) de 2 mois consécutifs ou non consécutifs mais au cours d'une même année scolaire ou universitaire, permettront de valider un trimestre.

Deux trimestres seulement pourront être validés au maximum.

 

Deux ans pour informer sa caisse de retraite

La demande de validation des périodes de stage devra être formulée dans les deux ans qui suivent la fin du stage. Il faudra fournir à la Caisse d’Assurance Vieillesse du lieu de résidence les copies de la convention de stage et de l’attestation de stage.

Le ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes a indiqué que le montant des cotisations serait fixé à 380 euros par trimestre, soit 16 euros par mois pendant deux ans si l’intéressé opte pour un échelonnement mensuel du versement.

Bon à savoir : Le versement des cotisations pourra être effectué dans les deux ans suivant le stage.

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.

Nos solutions