Médicaments : signalement des effets indésirables par les patients

 
20/06/2011

Jusqu'à présent seuls les professionnels de santé étaient habilités à signaler les effets indésirables des médicaments constatés par leurs patients. Désormais les patients eux-mêmes (ou leurs représentants : les parents dans le cas d'un enfant) peuvent les déclarer directement. L'objectif de cette mesure, parue au journal officiel du 12 juin, est d'optimiser la surveillance du risque lié au médicament en élargissant la base de recueil des données.

effets-indesirables

Cette déclaration doit être faite le plus tôt possible après la survenue du ou des effets indésirables, en remplissant un formulaire de déclaration spécifique*, et en y indiquant :

  • le nom du médicament, son dosage, sa forme (comprimé, sirop, suppositoire, etc.)
  • le numéro de lot de fabrication figurant généralement à côté de la date de péremption
  • le mode d'utilisation (ingestion, injection, application cutanée...) et la posologie
  • les dates de début et de fin de traitement
  • le motif d'utilisation : nature de la maladie
  • les autres médicaments ou produits (compléments alimentaires par exemple) utilisés jusqu'à la survenue de l'effet indésirable
  • la description de l'effet indésirable avec les manifestations ressenties (ex : démangeaisons, fourmillements...) et leur évolution

Ce formulaire doit ensuite être adressé au centre régional de pharmacovigilance (CRPV) dont le patient dépend géographiquement et dont les coordonnées sont indiquées au dos du formulaire.

 

*Ce formulaire peut être téléchargé sur le site de l'ANSM

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.