Médicaments sur Internet : attention à la contrefaçon !

 
27/05/2014
medicaments-sur-internet
Des contrefaçons qui peuvent être dangereuses

Pilules amincissantes, traitements contre le cancer et les troubles de l'érection, médicaments contre le rhume ou la toux, produits anti-cholestérol, ou même lentilles de contact... une soixantaine de catégories de produits ont été saisis en une seule semaine.

L'opération a aussi permis 237 arrestations, la suppression de 19.000 publicités pour des produits illicites sur internet, la fermeture de plus de 10.600 sites de vente en ligne, et le démantèlement de trois laboratoires illicites en Colombie. Dans l'hexagone, l'intervention de Cyberdouane, service douanier spécialisé dans la lutte contre les trafics sur internet, a permis de détecter 89 pharmacies en ligne illicites proposant de faux médicaments, qui feront l'objet d'une procédure ou d'une coopération internationale pour garantir leur fermeture.

Le risque pour la santé des consommateurs achetant ces produits est élevé. Au mieux, ces médicaments contrefaits n'agissent pas. Au pire, ils peuvent s'avérer dangereux pour la santé, en contenant des mollécules inconnues, périmées ou altérées. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), environ 50 % des médicaments vendus sur Internet dans le monde en dehors des circuits légaux seraient des contrefaçons.

 
En France : une vente strictement encadrée

Rappelons qu'en France seules les pharmacies en ligne agréées (ayant obtenu une licence de l'Agence régionale de santé dont dépend l'officine physique) sont autorisées à vendre des médicaments. Les sites autorisés sont tous adossés à l'officine physique d'un pharmacien diplômé, régulièrement contrôlé par les autorités sanitaires.

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.