Objets connectés : à quoi ressemblera la maison de demain ?

 
28/03/2017

Détecteurs, contrôle à distance du chauffage, mesure de la pollution… Les objets connectés veillent au confort et à la sécurité. Tour d’horizon.

Objets connectés : à quoi ressemblera la maison de demain ?

Début janvier, lors du 50e Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, le plus grand rendez-vous international de l’électronique grand public, les fabricants ont présenté leurs dernières innovations en matière de domotique.

Place à l’habitat intelligent

Cette année, les innovations centrées sur le bien-être et le développement durable sont à l’honneur. Caméras de vidéosurveillance connectées, robot dédié aux services à la personne, appareils de suivi de la qualité de l'air, lit intelligent qui modifie sa texture en fonction de vos habitudes de sommeil, système de surveillance du bébé, ou encore pommeau de douche mesurant la consommation d'eau : la connectivité s’invite à présent dans chaque pièce. Une multitude de sondes, capteurs ou détecteurs mis en réseau avec des thermostats, stores ou humidificateurs permettent de contrôler sa maison au doigt et à l’œil. Régler la température, l’éclairage ou le niveau d’humidité se fait désormais de manière automatisée ou à distance.

Le contrôle vocal prend le relais

C’est l’une des grandes tendances de la maison connectée. Le smartphone laisse peu à peu la place à la voix, notamment via Alexa, le système de reconnaissance vocal d’Amazon. Ce service se retrouve désormais intégré dans de nombreux objets connectés : radios-réveils, enceintes, lampes, électroménager… Alexa permet entre autres de lancer un morceau de musique, de contrôler sa machine à laver ou son aspirateur, de modifier la température de l’air conditionné, de rechercher une recette ou encore de connaître sa consommation d’eau après la douche… Bref, Alexa est partout. Mais pour l’heure, elle ne comprend que l’anglais.

Alternative à la commande vocale, la télécommande connectée universelle (Sevenhugs). Un clic en direction de l’appareil que l’on souhaite faire réagir (store, lumière, température…) suffit à le contrôler.

Réfrigérateur, dis-moi ce qu’il me reste

Connaître le contenu de son réfrigérateur en temps réel et à distance ? C’est désormais possible grâce à certains modèles équipés d’une caméra intérieure (LG Smart, InstaView, Samsung Family Hub…) qui en photographient le contenu et relèvent les dates de péremption des produits. Particulièrement utile lorsque l’on fait ses courses !

Et prochainement…

  • La ruée vers les enceintes intelligentes

Véritables assistantes personnelles, à l’instar d’Amazon Echo, Lenovo ou Google Home, les enceintes intelligentes commandent désormais les objets et équipements du quotidien. Elles ne devraient pas tarder à gagner le marché français.

  • La cybersécurité en ordre de marche

La sécurité des objets connectés peut poser aujourd’hui problème, dans la mesure où leurs données sont susceptibles d’être interceptées. Alors que la fin de l’année 2016 a été marquée par les cyberattaques, le CES n’a pas manqué d’évoquer le sujet. Les constructeurs sont invités à mieux sécuriser l'internet des objets, même si pour l’heure, les initiatives restent timides. Lors du salon, seul Norton, le concepteur de logiciels antivirus, a présenté un routeur WiFi plus sécurisé, destiné à protéger les objets connectés raccordés au réseau internet.

 

La maison intelligente se porte bien

La Consumer Technology Association (CTA) prévoit une forte progression du marché de la domotique en 2017, de l’ordre de +57 % par rapport à 2016.

Informations non contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. GENERALI ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.

Nos solutions