Skip to main content
Comment sécuriser vos objets connectés ?

Comment sécuriser vos objets connectés ?

Vous avez des objets connectés ou vous souhaitez en acheter ? N’oubliez pas de les sécuriser ! Ils collectent une quantité importante de données et constituent un point d’entrée vers le réseau de votre maison. Des hackers peuvent par exemple s’en servir pour mener des cyberattaques ou recueillir des informations sensibles sur vous. Quelques actions simples permettent de limiter les risques.

Des objets connectés de plus en plus répandus

Montres, jouets, consoles, thermostats, lunettes, enceintes… les objets connectés sont partout. Ces appareils sont dotés de capteurs leur permettant de collecter des données, et de recevoir et donner des instructions. Pour fonctionner, ils sont reliés à Internet par le biais d’un smartphone ou d’une tablette, ou directement par une connexion Wi-Fi, Bluetooth ou 4G,  par exemple.

Leur intérêt revendiqué ? Vous faciliter la vie dans de multiples domaines : la santé et le bien-être, la domotique, le sport ou les loisirs. Si bien qu’ils font de plus en plus partie de votre quotidien. Selon l’Idate Digiworld, un institut spécialisé sur l’économie numérique, 35 milliards d’objets connectés pourraient être en service d’ici à 2030. 

Bien acheter vos objets connectés 

Avant d’investir, assurez-vous que la connexion à votre objet pourra être sécurisée. Il est ainsi préférable que la liaison avec un téléphone ou avec internet se fasse par le biais d’un bouton physique ou, a minima, qu’elle implique d’entrer un mot de passe. Privilégiez aussi les marques connues, plus fiables contre les failles de sécurité. 

Ajustez les paramétrages

Une fois votre nouvel objet connecté en mains, une vérification de ses paramétrages par défaut s’impose. L’occasion de désactiver certaines fonctionnalités telles le partage automatique des données sur les réseaux sociaux ou la géolocalisation. Notamment, pour éviter que d’éventuels cambrioleurs puissent déterminer si vous êtes loin de chez vous. 

Sécurisez les connexions

Choisissez également un mot de passe sécurisé pour vos objets, avec des chiffres, des lettres mais aussi des caractères spéciaux. Pensez à le changer régulièrement et à ne pas utiliser un même mot de passe pour tous vos outils. Et n’oubliez pas d’éteindre vos objets quand vous n’en avez pas besoin. 

Outre les objets eux-mêmes, il importe aussi d’améliorer la sécurité de leur environnement : verrouillez votre smartphone, votre tablette et limitez l’accès à votre wifi grâce à un mot de passe complexe. 

Quand vous utilisez vos objets connectés en extérieur, consultez leurs options pour éviter de les relier à un Wi-Fi public. 

Attention aux données confiées 

Si l’utilisation de l’objet connecté nécessite la création d’un compte en ligne, veillez à ne fournir qu’un minimum d’informations en utilisant par exemple des pseudonymes et une date de naissance fictive. 
Vérifiez qu’il vous est possible d’accéder aux données collectées et de les supprimer. Cela vous sera utile si vous décidez de vous séparer de l’objet. Outre les données stockées, gardez en tête que vous aurez également à supprimer les liens avec vos différents comptes, et si cela est possible, à réinitialiser les paramétrages. 

Faites des mises à jour régulières

Pour finir, la sûreté de vos objets connectés passe aussi par des mises à jour régulières, qui permettent de corriger certaines failles de sécurité. 

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.