Ostéoporose : prévenir plutôt que guérir

 
23/02/2016
Ostéoporose : prévenir plutôt que guérir

L’ostéoporose, maladie osseuse difficile à détecter, provoque en moyenne 165 000 hospitalisations chaque année selon l’INSERM. Quelles sont les conséquences de cette maladie et comment en prévenir les symptômes ? Nos conseils.

L’ostéoporose : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une maladie du squelette qui se caractérise par une diminution de la densité osseuse et entraîne une fragilité des os. Elle favorise les fractures, notamment du poignet, de la hanche et des vertèbres, qui peuvent survenir même après des traumatismes légers. 
L’ostéoporose touche plus particulièrement les femmes après la ménopause – 40 % des femmes de plus de 50 ans et 70 % des femmes de plus de 80 ans sont concernées - mais elle n’épargne pas les hommes, chez qui elle survient le plus souvent après 65 ans*, ainsi que les patients qui reçoivent un traitement par corticoïdes à forte dose. 

Comment vous faire dépister ?

Il n’y a pas de signes extérieurs de l’ostéoporose. La maladie est généralement décelée quand survient une fracture. Votre médecin peut évaluer le risque en vous interrogeant sur vos antécédents familiaux et médicaux. 
Pour dépister la maladie, il vous prescrira un examen radiologique simple, de moins 15 minutes : l’ostéodensitométrie qui permet de mesurer la Densité Minérale Osseuse (DMO). L’os est exposé à une faible quantité de rayons X. Plus il est dense, plus il les absorbe. Cet examen est pris en charge par l’assurance maladie. 

La meilleure solution, c’est la prévention

​Si des traitements existent, ils ne permettent pas de soigner l’ostéoporose, seulement de réduire le risque de fracture. Votre meilleur remède reste la prévention, et ce dès le plus jeune âge, le capital osseux se constituant jusqu’à 20 ans environ. De bons apports en calcium et en vitamine D sont nécessaires tout au long de la croissance.

D’une manière générale, soignez votre alimentation et votre hygiène de vie afin de limiter les risques. Pratiquez une activité physique régulière et évitez l’alcool et le tabac. 

Quels sont les traitements ?

Une fois l’ostéoporose diagnostiquée, la priorité sera donnée à un régime alimentaire adapté qui fera la part belle aux produits riches en calcium et en vitamine D. 
Il vous faudra également tout faire pour limiter le risque de chute : aménager votre domicile, porter des chaussures qui maintiennent le pied, avoir un bon suivi médical et ophtalmologique pour éviter les vertiges par exemple.

*Source : l’Assurance Maladie

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.