Skip to main content

Comment vivre le confinement avec un enfant autiste ?

La crise sanitaire impacte fortement les enfants autistes. En manque de repères, ils se sentent désorientés. Aussi, pour aider leurs parents à mieux les accompagner durant cette période difficile, un guide a été conçu : il dispense de précieux conseils pour soutenir la famille au quotidien.

La fermeture des écoles et des établissements spécialisés coupe les enfants autistes de leur vie sociale et de leurs encadrants formés pour gérer les crises éventuelles. Une situation face à laquelle beaucoup de parents se sentent démunis. 

Ils doivent, pour la plupart, télétravailler, en même temps que surveiller leurs enfants, leur trouver sans cesse de nouvelles occupations et surtout appréhender leurs crises (majorées par le contexte, ainsi que les comportements d'auto-stimulation). 

Aussi, pour aider et guider ces parents en cette période de confinement, un guide a été élaboré par la Délégation interministérielle à la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement. Ce guide baptisé Comment vivre le confinement avec un enfant autiste ?  est accessible en ligne.

Ludique et pertinent, il distille de précieux conseils aux parents afin de soulager leur quotidien et celui de leur enfant, il contient notamment : 
• Des conseils pour structurer le temps et l’espace afin de créer un cadre réconfortant pour l’enfant ; 
• Une liste des activités pour le divertir et l’occuper - activités sensorielles et sociales, jeux de métiers, jeux de construction, jeux créatifs, relaxation active, etc. ;
• Quelques exercices pour prévenir les difficultés de comportement ;
• Des idées pour mieux gérer les activités scolaires et cadrer le temps de connexion aux écrans.
 

autisme 1.jpg

« Ce document a pour but de vous aider. Il ne s’agit pas de méthodes de travail mais simplement de guidance. L’objectif est donc de piocher des idées dans ce guide et non pas de tout appliquer à la lettre. », indique le communiqué.  

Des fiches réalisées par le service du Pr Delorme, du CHU Robert Debré ont également été réalisées en ce sens : psychomotricité durant le confinement, troubles alimentaires, majoration des autostimulations, font partie des nombreux sujets traités avec beaucoup de rigueur et de pédagogie.

autisme 2.png

Depuis le 6 avril 2018, la France s’est dotée d’une stratégie nationale pour l’autisme. Son objectif : mieux connaître la prévalence des troubles du spectre de l’autisme (TSA), mais aussi les conditions de vie des personnes qui les présentent. Garantir la scolarisation effective des enfants et des jeunes est un des engagements phares de cette stratégie.

En raison des faiblesses des systèmes de recueil des données, de nombreuses personnes avec des TSA ne sont actuellement pas identifiées. Actuellement, les études épidémiologiques dans le monde estiment qu’1 à 2% de la population pourrait recevoir le diagnostic d’un trouble du spectre de l’autisme, selon l’Institut Pasteur.

Le 2 avril 2021 a eu lieu la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. L’occasion de célébrer le 3e anniversaire de la stratégie nationale 2018 - 2022 pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement. A cette occasion, de nombreux monuments ont été illuminés en bleu afin de rappeler, de façon symbolique, la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes, citoyens à part entière.
 

Pourquoi du bleu ?

Car cette couleur symbolise le rêve et la vie, parce qu'elle est douce et apaisante, et semble appréciée des personnes autistes qui connaissent souvent des troubles sensoriels.

 

tous en bleu

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.