Pokémon Go : attrapez-les tous… sans vous faire mal !

 
12/08/2016
Pokémon Go : attrapez-les tous… sans vous faire mal !

Le jeu Pokémon Go a déjà séduit des millions de fans à travers le monde… et causé de nombreux  accidents. Quelques conseils pour jouer en sécurité.

Quand la passion l’emporte sur la raison

Personne ne semble échapper à la déferlante Pokémon Go. À peine le jeu était-il sorti en France que des milliers de joueurs arpentaient déjà villes et campagnes, les yeux rivés sur leur smartphone, à la recherche de Carapuce, Salamèche et consorts. Grâce à la géolocalisation en temps réel, les apprentis dresseurs peuvent débusquer les créatures sur la carte de leur environnement proche et les capturer, grâce à la vision en réalité augmentée, directement sur leur téléphone.
La passion qui accompagne le jeu a toutefois eu très vite des conséquences bien réelles… parfois fâcheuses. Chutes, vols ou plus grave, des accidents de voiture causés par des conducteurs inconscients qui jouaient au volant. Près de Besançon un joueur a de cette manière percuté un mur en voiture. Dans l’Aisne, une conductrice a perdu le contrôle de son véhicule sur l’autoroute.

Jouez… avec modération !

Face aux risques, les appels à la prudence se sont multipliés, émis par les pompiers de Paris (« Attrapez-les tous, mais pas n’importe comment »), les gendarmes (« Dresseurs Pokémon, dans votre quête, restez vigilants »), par la préfecture de Toulouse (« Dresseur, si tu joues en traversant, tu ne les captureras pas ! »), celle de l’Aisne (« Rappelez-vous : chasser les Pokémon dans la rue peut vous mettre en danger ») et même le Ministère de l’intérieur (« Pokémon Go : dresseurs et responsables »).

Quelles solutions en cas d’accident ?

Malgré ces appels à la prudence, que se passe-t-il si, par un moment d’inattention, vous faites une chute ? Si vous avez souscrit une complémentaire santé, les frais médicaux seront pris en charge dans les conditions prévues par votre contrat. 
Votre chute entraîne d'importants dommages corporels ? La Garantie des Accidents de la Vie (GAV), peut prendre le relai en cas d’incapacité permanente supérieure au taux prévu par le contrat. Vous serez indemnisé de certains préjudices subi. 

  • Un exemple : vous exercez la profession de coiffeur, faites une chute et vous brisez le poignet en jouant à Pokémon Go. La fracture entraîne un blocage irrémédiable de l’articulation et rend l’exercice de votre métier impossible. Dans le cadre de votre contrat GAV, vous percevrez alors des indemnités et votre reconversion professionnelle pourra même être prise en charge.
  • Autre cas de figure : si votre inattention passagère a occasionné des dégâts (vous avez bousculé un passant, provoquant la casse de ses lunettes), votre Responsabilité Civile (incluse par exemple à votre Multirisque Habitation) prendra en charge l'indemnisation des dommages que vous avez causés. 

Chasser ou conduire, il faut choisir !

En aucun cas, vous n’êtes autorisé à jouer au volant. Une telle pratique constitue une infraction.
Selon le Code de la Route, utiliser votre smartphone au volant vous expose à un retrait de 3 points sur votre permis de conduire et à une amende de 135 €
De plus, en cas d’accident, vous pourriez être déclaré responsable. Votre assureur pourrait augmenter votre franchise et le montant de votre prime dès votre prochaine échéance. Votre bonus/malus pourrait également être impacté. 
Dans certains cas, vous pourriez même voir votre contrat résilié. Les contrats auto de certains assureurs précisent que l’usage du téléphone au volant est une exclusion de garantie pour les dommages au véhicule assuré.

Jouez bien, pour jouer longtemps

​Si vous êtes accro à Pokémon Go, libre à vous de vous amuser, mais sans risque, tout en tirant le meilleur du jeu : rencontres avec d’autres joueurs, marche à pied… Petite astuce : lorsque vous vous déplacez dans la rue, gardez simplement votre smartphone à la main : celui-ci vibrera si vous approchez d’un Pokémon. Il sera alors temps de regarder votre écran, après avoir vérifié qu’aucun danger ne vous menace !

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.