Le prêt avance mutation : un coup de pouce pour rénover votre logement

 
29/01/2016
Rénover son logement grâce au prêt avance mutation

Vous êtes propriétaire de votre logement ? Grâce au prêt avance mutation, vous pouvez bénéficier d’un coup de pouce pour financer vos travaux de rénovation énergétique. Créé par la loi dite de « transition énergétique » du 17 août 2015, il s’agit d’une déclinaison du prêt viager hypothécaire. Explications.

L’objectif

Le prêt avance mutation vous permet de financer un projet de rénovation énergétique de votre logement (isolation, chauffage, etc.). 

Les conditions

Pour être éligible à ce prêt, vous devez être propriétaire d'un bien immobilier à usage exclusif d’habitation et ne pouvoir accéder à d’autres formes d’emprunts, faute de ressources ou en raison de votre état de santé. 

Le prêt peut être consenti par un établissement de crédit, un établissement financier ou une société de tiers-financement.

Le fonctionnement 

Le prêt avance mutation vous offre la possibilité de transformer votre bien immobilier en capital pour vos travaux. Concrètement, le prêt est garanti par une hypothèque, constituée du montant initial de votre prêt augmenté des intérêts capitalisés annuellement.

Vous pouvez percevoir votre prêt sous forme de versements périodiques ou de capital. Aucune mensualité ni assurance emprunteur ne vous est demandée. Toutefois, vous pouvez convenir avec votre établissement prêteur d’un remboursement progressif de vos intérêts. L’hypothèque ne porte alors que sur le montant du capital emprunté. 

Le remboursement du prêt (montant initial et intérêts le cas échant) s’effectue exclusivement lors de la mutation de votre bien (démembrement, vente, donation, succession). Un bon moyen de réduire votre facture énergétique tout en augmentant la valeur de votre bien ! 

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.