Du nouveau pour vos travaux écolo !

 
07/01/2016
Du nouveau pour vos travaux écolo !

Vous souhaitez réaliser des travaux d'économie d'énergie dans votre logement ? C’est le moment ou jamais.

Le crédit d'impôt de rénovation énergétique est prolongé jusqu'à fin 2016 et l'éco-prêt à taux zéro, dit éco-PTZ, est reconduit jusqu'en 2018.

Revue en détail de ces deux dispositifs.

 

 

Crédit d’impôt : vos travaux écolo déduits de votre impôt sur le revenu 

Le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE), créé le 1er septembre 2009, a été prolongé à l’été 2015 : il est désormais accordé jusqu'au 31 décembre 2016. 

Ce dispositif vous permet de déduire de votre impôt sur le revenu une partie des dépenses occasionnées par les travaux d'amélioration énergétique effectués dans votre résidence principale. Par exemple les travaux d’isolation thermique concernant les planchers, les murs et les toitures, en passant par les combles, etc. 

Comment ça marche ? Pour vos travaux réalisés en 2016, vous pourrez déduire jusqu'à 30 % du montant des dépenses, dans la limite de 8 000 € de travaux pour une personne seule et 16 000 € pour un couple soumis à une imposition commune. Cette somme est majorée de 400 € par personne à charge. Une personne seule pourra ainsi bénéficier d'un crédit d'impôt de 2 400 € au maximum (8 000 x 30 %). Si vous êtes non imposable ou si le crédit d’impôt est supérieur à l’impôt dû, l’excédent vous sera reversé.

Pour bénéficier de cet avantage fiscal, certaines conditions doivent toutefois être remplies :

  • votre logement doit être votre résidence principale et achevé depuis plus de 2 ans,
  • les travaux doivent être réalisés par des professionnels qualifiés « reconnu garant de l’environnement » (RGE).

À noter : aucune condition de ressources ne s’applique.

Éco-PTZ : un financement pour vos travaux verts

Dans le cadre de l'examen du budget 2016, le gouvernement a proposé de prolonger le dispositif de l’éco-PTZ (prêt à taux zéro) pour 3 années supplémentaires, soit jusqu'au 31 décembre 2018.

Pour rappel, l’éco-PTZ vous permet :
•    d’emprunter sans intérêts jusqu’à 30 000 euros pour réaliser des travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique dans votre logement, comme pour isoler votre toit, installer des fenêtres à double-vitrage ou une pompe à chaleur…,
•    de rembourser la somme empruntée sur 10 ans, voire 15 ans.

Cette somme comprend la fourniture et la pose des matériaux et équipements d'amélioration énergétique de votre logement, ainsi que les services ou travaux associés (honoraires d’architecte, études thermiques, assurances…).

Certaines conditions doivent toutefois être respectées :

  • votre logement doit être votre résidence principale et avoir été achevé avant le 1er janvier 1990,
  • vous devez en être le propriétaire (occupant ou bailleur),
  • les travaux doivent être réalisés par des professionnels qualifiés « reconnu garant de l’environnement » (RGE).

À noter : aucune condition de ressources ne s’applique.

Cumuler, c’est possible
Toutes conditions d’éligibilité remplies, l’éco-PTZ et le CITE sont cumulables pour les mêmes travaux réalisés. Il est également possible, sous conditions, de leur adjoindre d’autres aides comme celles du programme « Habiter mieux » de l'Agence nationale pour l'habitat (Anah), destiné aux foyers modestes, ou celles allouées par le conseil régional, le département ou la commune. Elles vous permettront d'obtenir des prêts ou des allègements d'impôts supplémentaires pour vos travaux de rénovation énergétique.

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.