Concours Twitter : Generali vous invite au Salon Nautique de Paris

 
05/12/2012
salon-nautique-invitations
Un des plus grands salons mondiaux consacrés au nautisme
Le Salon Nautique International de Paris se tiendra du 8 au 16 décembre à Paris, Porte de Versailles.
 

Avec 240 000 visiteurs attendus, 800 exposants, 800 bateaux (près de 200 nouveautés) sur 130 000 m², le Nautic 2012 est le rendez-vous incontournable des plaisanciers... ou des simples amateurs, qui pourront y découvrir les nouveautés 2012 / 2013 dans le monde du nautisme.

 
30 billets gratuits à gagner
Pour gagner rien de plus simple :

#Voile @GeneraliFrance vous invite au Salon #Nautic2012 : 30 places pour les + rapides à nous suivre et à RT ce tweet http://goo.gl/QqiQ5

Les 15 plus rapides remporteront chacun 2 billets (valeur unitaire 15 €).

Ce concours s’adresse à toute personne résidant en France métropolitaine (un seul participant par foyer, salariés de Generali exclus). Il débute le 5 décembre 2012 à 16h00 et vous avez jusqu’au 6 décembre à minuit pour participer. Les gagnants seront les premiers à avoir rempli les deux conditions ci-dessus. Les gagnants seront contactés par DM, l’envoi des billets se fera à l’adresse postale indiquée.
 
Generali et la voile

Créateur en 1951 de l’assurance navigation de plaisance dans l’Hexagone, Generali s’engage dans le sponsoring nautique dès 1975.

Avec 37 années de parrainage ininterrompues dans la course au large, Generali est le plus ancien sponsor nautique en France. Plus de 20 navigateurs ont porté haut ses couleurs, sur deux générations.

Partenaire principal de la Solitaire du Figaro de 1997 à 1999 et de la Generali solo de 2001 à 2006 et, de nouveau, à partir de 2011, Generali a participé deux fois au Vendée Globe, avec Alain Gautier en 1989-90 puis Yann Eliès en 2008-09.

Nicolas Lunven porte aujourd'hui les couleurs de la marque.

www.nicolaslunven.com

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.