Plus de 100 000 voitures électriques en France... et bientôt une dans votre garage ?

 
23/05/2017

Plus de 100 000 voitures électriques roulent aujourd’hui en France. Vous envisagez de l’adopter ? Le point sur ses atouts et progrès attendus.

Plus de 100 000 voitures électriques en France... et bientôt dans votre garage ?

Propres, silencieuses, mais encore assez onéreuses, les voitures électriques connaissent un succès grandissant en France. Quels en sont leurs qualités et leurs contraintes ?

Le marché du véhicule électrique passe la seconde

Le cap des 100 000 véhicules 100 % électriques immatriculés en France a été franchi, a annoncé en mars l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere-France). Un chiffre qui fait de l’Hexagone le premier pays européen à atteindre ce niveau d’équipement, devant la Norvège.

Depuis début 2017, cette tendance se confirme. Les ventes de voitures particulières et véhicules utilitaires électriques ont progressé de + 24 % avec près de 7 000 immatriculations enregistrées en moins de 3 mois. Et selon les prévisions, 350 000 véhicules tout électriques pourraient être en circulation en 2020 en France. Du côté des bornes de recharge, des progrès ont été réalisés. Les bornes de rechargement publiques se multiplient dans les agglomérations. La France compte aujourd’hui 15 000 points de recharge. L’objectif annoncé par l’État est de 100 000 bornes publiques d’ici fin 2020.

Des atouts indéniables…

Ce regain d’intérêt de la part des consommateurs s’explique par plusieurs raisons :

  • une consommation réduite : essentielle aujourd’hui face à la hausse des prix des carburants. Une simple prise de courant domestique suffit pour recharger la batterie de votre voiture. De plus, elle ne consomme aucune énergie pendant les phases de ralenti. Mieux : les batteries se rechargent pendant les phases de décélération,
  • des véhicules confortables : tous les conducteurs qui ont essayé une voiture électrique ont été séduits par sa discrétion et sa facilité de prise en main. En plus d’être parfaitement silencieux, le moteur ne cale jamais et le démarrage se fait toujours au quart de tour, même en hiver. Le froid ? Même pas peur,
  • des véhicules propres : la voiture électrique, c’est zéro émission de CO2. Mais aussi zéro rejet d’hydrocarbures, de fumées et particules (hors production de l’énergie électrique nécessaire pour charger ses batteries). Bref, un bilan carbone limité en comparaison d’un véhicule utilisant des énergies fossiles. Un argument qui peut séduire le public sensible aux problèmes environnementaux.

… et des progrès attendus

Malgré tous ces atouts, le véhicule électrique présente encore certaines limites :

  • un coût élevé à l’achat qui s’explique par le prix des batteries au lithium, mais aussi et surtout par la difficulté à réaliser des économies d’échelle compte tenu de la production en petite série de ces modèles. Quelques années seront encore nécessaires avant de pouvoir compter sur une production de masse. Heureusement, si vous décidez de sauter le pas, vous bénéficierez d’un coup de pouce de l’État pour remplacer votre vieille voiture diesel par un modèle électrique. Ce « superbonus » peut atteindre 10 000 euros,
  • un temps de charge et une autonomie limitée. Aujourd'hui, 8 heures environ sont nécessaires pour recharger votre voiture électrique à domicile, à moins de « faire le plein » sur une borne de recharge rapide, où le tour sera joué en 15 à 30 minutes. Quelle que soit la solution choisie, avec une batterie rechargée à 100 %, vous pourrez parcourir une distance moyenne comprise entre 100 et 300 km selon les modèles. Une limite que les constructeurs automobiles s’apprêtent à repousser avec le lancement sur le marché de nouveaux modèles à l'autonomie augmentée. Des batteries qui permettent désormais de parcourir 300 à 400 km en moyenne entre deux recharges en conditions normales d’utilisation.

Informations non contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. GENERALI ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.

Nos solutions