La piscine est un lieu qui peut être dangereux pour les enfants. Pour en profiter au mieux, quelques conseils indispensables.

Respectez des principes indispensables

  • ne perdez jamais du regard un enfant qui ne sait pas nager, même si le téléphone sonne
  • interdisez-lui de courir autour de la piscine
  • apprenez-lui à vérifier avant de sauter qu’il n’y a personne... et assez de fond
  • achetez-lui un maillot avec flotteur incorporé
  • si vous installez une pataugeoire, videz-la systématiquement si vous vous absentez

Installez des équipements de protection

Depuis la loi du 3 janvier 2003, les piscines privées enterrées doivent être équipées d’un dispositif de sécurité “anti-noyade”
 
La loi vous indique ces 3 exemples de protection :
  • la barrière et le portillon
    La clôture doit s’élever à au moins 1m10, avec un espace au sol inférieur à 25 mm. Le portillon doit comporter un système de fermeture sécurisé. La barrière et le portillon doivent respecter la norme NFp90-306 (comptez entre 1500 et 8000 euros). 
  • l’alarme
    L’alarme détecte 24h/24 toute intrusion autour de la piscine et/ou toute immersion. la commande d’activation/désactivation doit être hors de portée d’un enfant ou sécurisée. L’alarme doit respecter la norme NF p90-307 (comptez entre 600 et 3000 euros). 
  • la couverture de sécurité (ou volet roulant)
    A ne pas confondre avec la bâche d’hivernage !  La couverture doit pouvoir soutenir le poids d’un enfant. Le système d’accrochage doit comporter une sécurité “enfant”. La couverture doit respecter la norme NF p90-308 (comptez entre 5000 et 10000 euros).

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.