Skip to main content
Vente à la bougie : comment acheter un bien immobilier autrement ?

Vente à la bougie : comment acheter un bien immobilier autrement ?

Il s’agit d’une vente aux enchères particulière organisée par les chambres de notaire, sans commissaire-priseur ni marteau. Le prix de vente de départ est inférieur à celui du marché, mais au cours de l’enchère il peut souvent monter très haut.

Avant les enchères, la vente du bien immobilier est annoncée dans la presse ou sur des sites Internet spécialisés. Une visite collective peut être organisée.

Le déroulé de la vente

  • Le notaire annonce le bien et fixe la mise à prix en accord avec le vendeur. Il sera inférieur de 30 % au prix du marché ;
  • tout acheteur potentiel doit s’enregistrer auprès du notaire et déposer un chèque de consignation, représentant entre 10 et 20 % de l’estimation immobilière ;
  • une 1ère bougie est allumée pour annoncer le début des enchères, sa combustion n’excède pas 20 secondes ;
  • la fin des enchères est marquée par la combustion de 2 mèches successives, le bien revient au dernier enchérisseur ;
  • une fois les enchères terminées, le chèque de l’acquéreur est encaissé et ce dernier dispose de 45 jours pour régler le solde de l’acquisition.

Bon à savoir : vous ne pouvez pas acheter avec une condition suspensive d'obtention de crédit.

Les 4 avantages de la vente à la bougie

  • Garanties :  le notaire s’assure de la réalisation des procédures légales concernant le bien mis en vente (diagnostics, titre de propriété, étude de sols, etc.) ;
  • transparence : le notaire annonce le montant des frais annexes à la charge de l’acquéreur ;
  • rapidité : il faut compter 3 à 6 semaines entre la visite du bien et son acquisition ;
  • économies : certains biens peuvent faire l’objet d’une décote de 10 à 30 % en fonction de leur situation judiciaire (successions vacantes ou saisies).

Les ventes à la bougie étant moins fréquentes que les ventes classiques, soyez attentif à leur parution.

 
 

 

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.