Enchères à la bougie

Immobilier : découvrez les enchères à la bougie

Face à la flambée des prix de l’immobilier, il peut s’avérer difficile d’acquérir un bien. Petites annonces, sites internet, bouche à oreille, une autre solution souvent méconnue est celle des ventes à la bougie : les ventes aux enchères notariales, ou ventes à la bougie sont un moyen original d’acheter un bien immobilier à moindre coût. Explications.

La vente à la bougie : comment ça marche ?

Il s’agit d’une vente aux enchères un peu particulière : vous n’y trouverez ni commissaire-priseur ni marteau, mais un notaire et des bougies !

  • Trois semaines avant les enchères, la vente fait l’objet d’une publicité par voie de presse, affichage public, ou sur Internet. Le notaire, dont les coordonnées sont indiquées sur les annonces publicitaires, répond à toutes les questions des éventuels acquéreurs et les informe également du jour et de l’horaire de la visite du bien.
  • Le jour de la vente, le notaire annonce le bien proposé et fixe la mise à prix : décidée d’un commun accord avec le vendeur, celle-ci représente généralement 75 % de la valeur finale du bien.
  • Une 1ère mèche, dont la combustion n’excède généralement pas 20 secondes, est allumée, annonçant le démarrage des enchères.
  • Au cours des enchères, plusieurs mèches successives sont allumées.
  • La fin des enchères est marquée par la combustion de 2 mèches successives au cours desquelles aucune enchère n’a eu lieu : le bien part alors au dernier enchérisseur qui devient immédiatement propriétaire.

 Tout acheteur souhaitant participer aux enchères doit déposer un chèque de consignation, représentant entre 10 et 20 % de l’estimation immobilière. Une fois les enchères terminées, le chèque de l’acquéreur est encaissé et celui-ci dispose ensuite de 45 jours pour régler le solde intégral de l’acquisition. 

Quels avantages

La vente à la bougie présente différents atouts pour un acheteur.
 
  • Garanties : comme pour une vente classique, le notaire s’assure que toutes les procédures légales concernant le bien mis en vente ont été réalisées (diagnostics...).
  • Transparence : en début de séance, le notaire annonce le montant des frais annexes à la charge de l’acquéreur. Ensuite, le prix final résulte d’une confrontation entre l’offre et la demande.
  • Rapidité : il faut compter en moyenne 3 à 6 semaines entre la visite du bien et son acquisition.
  • Economies : certains biens peuvent faire l’objet d’une décote de 10 à 30 % du fait de leur situation judiciaire (biens qui proviennent de successions vacantes par exemple ou de saisies).

Un petit bémol cependant : le volume de ventes à la bougie est plus réduit que les ventes classiques. Pour trouver la maison de vos rêves, vous devrez peut-être vous armer de patience !
 

Sources : Notaires de France : Les ventes aux enchères notariales

Dossier mis à jour le 21/08/2012

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.