L'assurance vie est un outil souple au service de tous vos projets ! Qu'il s'agisse de valoriser votre patrimoine, de vous constituer un complément de revenus en vue de la retraite ou d'organiser la transmission de vos biens... Generali fait le point pour vous sur les principaux avantages selon votre situation personnelle et familiale.

Souple, l'assurance vie s'adapte à tous les projets

L’assurance vie constitue avant tout une solution financière pour valoriser un capital que vous utiliserez comme bon vous semblera : apport pour une acquisition immobilière, travaux d’agrandissement, préparation à la retraite, succession, etc…

Au-delà de huit ans, l’assurance vie devient un outil pour améliorer vos revenus. Par exemple en laissant fructifier votre capital, voire en continuant à alimenter votre contrat tout en effectuant des retraits partiels dans un cadre fiscal avantageux. Dans cette logique, l’assurance vie est susceptible d’être un complément de retraite idéal.

Enfin, parce qu’il s’agit avant tout d’un produit d’assurance, votre contrat profite sur le plan successoral d’un statut fiscal spécifique. La loi Travail Emploi et Pouvoir d’Achat a initié différentes mesures dans le domaine successoral avec notamment l’aménagement de nouvelles dispositions fiscales. Dans ce nouvel environnement, vous pouvez toujours compter sur votre contrat d’assurance vie.

L'assurance vie encore et toujours au service de votre patrimoine

Outil patrimonial d’une grande souplesse, l’assurance vie constitue toujours un allié de poids pour préparer sa succession, tout en s’adaptant aux imprévus de la vie.

Une épargne évolutive

Si la transmission de son patrimoine doit s’anticiper longtemps à l’avance, l’allongement de la durée de la vie demande aussi de préparer ses vieux jours. L’assurance vie sait concilier à la fois préparation de votre succession et disponibilité de l’épargne en cas de besoin : pour un achat coup de cœur ou encore pour faire face à des frais liés à une dépendance.

Une fiscalité avantageuse

C’est encore l’atout essentiel de l’assurance vie, aussi bien pour des rachats en cours de vie que pour la transmission en cas de décès. En effet, il permet de bénéficier en cas de décès, selon les cas :

- d’un abattement global de 30 500 € (tous contrats confondus sur lesquels des primes ont été versées à compter du 70ème anniversaire de l’assuré) et au-delà duquel les droits de succession sont dus. Cet abattement est susceptible de se cumuler avec les abattements légaux.
- d’un abattement spécifique de 152 500 € par bénéficiaire pour la partie du capital décès issus des primes versées sur votre contrat avant vos 70 ans et de leurs produits. Au-delà de cet abattement une taxe de 20% s’applique.

La maîtrise de votre transmission

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, vous pouvez choisir votre ou vos bénéficiaire(s) et ainsi valoriser un proche au-delà de ses droits à la succession. Attention cependant à ne pas lui transmettre une prime exagérément élevée au regard de l’ensemble de votre patrimoine.

Bénéficiaires

Pour quels objectifs ?

(les avantages dépendent notamment de la situation familiale et patrimoniale de chacun et des objectifs poursuivis)

Conjoint marié - valoriser son conjoint au-delà de ses droits de successoraux
- transmettre un capital en dehors du cadre successoral
Partenaire Pacsé - compenser l’exclusion civile du partenaire pacsé au-delà des éventuelles dispositions testamentaires,
- transmettre un capital en dehors du cadre successoral
Enfant handicapé - augmenter le capital transmis en franchise d’impôt sous réserve du respect d’un certain nombre de conditions,
- mettre en place des dispositifs spécifiques pour s’assurer de la bonne gestion du capital transmis
Enfant - favoriser un enfant pour une part successorale par enfant supérieure à 150 000€ sous réserve du respect d’un certain nombre de conditions,
- permet, dans certains cas, de profiter d’un abattement supplémentaire
Concubin, membres éloignés de la famille, tiers - choisir un bénéficiaire non reconnu d’un point de vue civil,
- offrir un abattement de 152 500 € par bénéficiaire tous contrats confondus pour les sommes versées avant 70 ans ou global de 30 500 € tous contrats confondus pour les sommes versées à compter des 70 ans de l’assuré à une personne exclue ou peu valorisée par les règles successorales.

Informations non contractuelles à caractère publicitaire. Les garanties peuvent donner lieu à exclusions, limitations et franchises. Pour connaître le détail, l’étendue et les conditions de garantie, reportez-vous à la notice d’information valant conditions générales et particulières du contrat. La souscription d’un contrat demeure soumise à nos règles d’acceptation des risques.

Nos solutions