Maintien à domicile des personnes âgées, quelles aides ?

Maintien à domicile d'une personne âgée : quelles aides ?

Lorsque les gestes du quotidien deviennent difficiles, comment aider une personne âgée et lui permettre de rester chez elle, plutôt que d’intégrer une structure spécialisée ?

Pourquoi le maintien à domicile ?

Avec l’âge, effectuer les gestes du quotidien devient difficile pour certains (se laver, se nourrir, voire se déplacer aisément). Lorsque l’état de santé d’une personne âgée est malgré tout satisfaisant, il lui est souvent bénéfique de rester chez elle.

D'après un récent sondage, 90% des Français souhaitent d'ailleurs rester chez eux le plus longtemps possible.

Lorsqu’une aide à domicile est nécessaire, il faut alors faire face aux coûts que cela induit. Mais différentes aides permettent de favoriser le maintien à domicile des personnes qui le souhaitent.

L'aide à domicile

Une présence quotidienne, quelques heures par jour, peut être assurée auprès de la personne âgée par une aide ménagère ou une auxiliaire de vie.

Leurs rôles sont identiques : elles préparent les repas, accompagnent les sorties et démarches de la personne âgée, etc.

En revanche, leur statut est différent.

  • L'aide ménagère assiste les personnes âgées dont les moyens sont limités : son salaire est en partie pris en charge par les services sociaux locaux ou la caisse de retraite complémentaire.
  • L'auxiliaire de vie est rémunéré directement par la personne âgée, par l’intermédiaire d’une association ou d’une entreprise proposant des services d’aide à domicile.
  • Lorsque la perte d’autonomie s’accompagne d’une pathologie, la présence d’un garde-malade peut être nécessaire quelques heures par jour, voire toute la nuit ou en continu.
    Attention toutefois : employer un garde-malade ne donne pas droit à des aides de la part des organismes sociaux, contrairement à l’intervention d’un auxiliaire de vie.

A ces personnes intervenant au quotidien, peuvent s’ajouter les prestations de soins assurés par des infirmiers ou aides soignants, sur prescription du médecin.

Les aides financières

L’intervention d’une personne à domicile génère des frais importants. Aussi, certaines aides ont été créées.

  • L’aide à domicile est attribuée à la personne âgée ne bénéficiant d'aucune pension de retraite, pour les plus de 65 ans. Le montant de cette allocation est calculé en fonction des ressources de la personne âgée. Elle peut également être accordée sous forme de services. Pour plus d’informations, vous pouvez vous adresser à la mairie du domicile de la personne âgée.
    Téléchargez le formulaire de demande d’aide à domicile
  • L'allocation personnalisée d'autonomie (APA) est versée sur décision du conseil général, en fonction des ressources du demandeur, de ses besoins et de son niveau de dépendance. Pour en  bénéficier, adressez-vous également à l’assistante sociale de la mairie.

Aménager le logement
Quelques aménagements du logement pour simplifier le quotidien de la personne âgée sont parfois nécessaires. Différentes aides peuvent être accordées pour financer ces travaux : subvention de l’Agence nationale pour l’habitat (ANAH), crédit d’impôt sur les travaux, etc.

Informations non contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. GENERALI ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.