Skip to main content
Comment prendre soin de vos oreilles ?

Comment prendre soin de vos oreilles ?

Une exposition répétée ou prolongée au bruit peut entraîner des effets nocifs sur votre santé notamment des sifflements, du stress, des maux de têtes, de l’hypersensibilité au bruit. Quelles sont les précautions à prendre pour préserver votre capital auditif ?

Qu’est-ce que la pollution sonore ?

La pollution sonore est la conséquence des effets produits par des phénomènes acoustiques, plus ou moins forts, sur la santé. Ces troubles vont de la gêne momentanée à des maux plus graves comme la surdité permanente et irréversible. Selon l’Organisation mondiale de la santé, 1,1 milliards d’adolescents et de jeunes adultes sont exposés au risque de déficience auditive en raison d’une exposition à des niveaux sonores nocifs.

Que dit la loi ?

Le décret du 7 août 2017 relatif à la prévention des risques liés aux bruits et aux sons amplifiés a permis d’abaisser les seuils autorisés dans les lieux diffusant des sons amplifiés (boîtes de nuit, bars, salles de concert, festivals en plein air, salles de cinémas…), d’informer le public sur les risques auditifs et de mettre à disposition des protections auditives individuelles gratuites. Des contrôles ont été renforcés pour mieux protéger les habitants proches de ces lieux. 

Quelles sont les conséquences sur notre santé ?

Que le niveau sonore soit trop élevé ou qu’il coure sur une longue période, il peut entraîner des effets néfastes sur la santé tels que :

  • fatigue ;
  • maux de tête ;
  • élévation du niveau de stress ;
  • troubles de l’attention ;
  • acouphènes ;
  • perte de l’audition temporaire ou permanente ;
  • irritabilité, insomnies ;
  • augmentation du risque de maladies cardiovasculaires.

Comment prendre soin de vos oreilles ?

Au travail :

En openspace, la pollution sonore peut être importante. Munissez-vous d’un casque  antibruit et n’hésitez pas, à l’heure de la pause déjeuner ou au cours de la journée, à faire une pause pour vous isoler dans un endroit plus calme

Lors de vos loisirs :

Selon un sondage IFOP réalisé en 2014, 86 % des Français se plaignent des nuisances sonores à leur domicile.

  • Utilisez des bouchons d’oreilles. Lorsque vous assistez à un concert ou à un festival, protégez vos oreilles avec des protections auditives, à l’aide de bouchons antibruit ou de casques audio. Tenez vous à distance des enceintes et n’hésitez pas à faire quelques pauses pour vous isoler dans des endroits calmes.
  • Réduisez le volume du casque audio ou des écouteurs. Ne mettez jamais au maximum le volume de votre casque audio ou de vos écouteurs. Si vous n’entendez pas les bruits environnants, c’est que vous devez baisser le volume.
  • Privilégiez les casques audio. Pour préserver ses oreilles, préférez les casques audio aux écouteurs, qui laissent passer les bruits environnants et vous incitent à monter le volume.

Quand consulter un spécialiste ?

La perte auditive est généralement progressive. C’est pourquoi, il est recommandé de consulter un médecin ORL chaque année.

Certains signent doivent vous alerter :

  • des bourdonnements d’oreilles ou de sifflements (acouphènes) qui persistent 24 heures après une forte exposition sonore ;
  • une surdité brusque, même unilatérale (les principales causes sont traumatiques ou vasculaires) ;
  • vous avez des difficultés à de suivre une conversation dans un lieu bruyant.

N’attendez pas que cela passe, rendez-vous chez un spécialiste.

Sources

Centre d’information sur le bruit

Ministère des solidarités et de la santé

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.