Skip to main content
Et si vous innoviez en mode « open » ?

Et si vous innoviez en mode « open » ?

On pourrait penser que l’innovation ouverte est une démarche compliquée réservée aux grands groupes qui ont les moyens financiers et humains pour travailler avec des start-ups. En réalité, n’importe quelle entreprise peut se prêter au jeu de l’open innovation.

L’open innovation, au-delà des clichés

Derrière cet anglicisme se cache une démarche de recherche & développement accessible à toutes les entreprises – petites ou grandes, récentes ou historiques –, dès lors qu’elles sont ouvertes à l’idée de collaborer avec des acteurs extérieurs sur des projets spécifiques. Ces entreprises doivent donc être prêtes à bousculer leurs habitudes et parfois leurs certitudes. Travailler sur un brevet avec un laboratoire de recherche universitaire, mettre des étudiants au défi de « challenger » une offre produit, développer un nouveau service en collaboration avec une autre société privée voire même avec un concurrent : tout cela relève de l’open innovation. En réalité, beaucoup d’entreprises pratiquent l’innovation ouverte de manière intuitive au sein de leur écosystème et parfois sans le savoir. Cette démarche s’appuie souvent sur une organisation en mode « projet » : alors que certaines forces et informations sont partagées au bénéfice d’un objectif commun, chacune des parties garde la main et la maîtrise de sa propre stratégie.

Un exemple d’open innovation : quand deux entreprises traditionnelles collaborent

Alpha Test conçoit des composants électroniques ; France Energilux fabrique des luminaires et des abats jours décoratifs. Ces deux PME situées en Touraine ont associé leurs forces et leurs savoir-faire pour se lancer sur un nouveau marché : l’hôtellerie de luxe. Dans le cadre de leur projet eLuxe, elles ont co-développé une gamme de luminaires dotés de capteurs sonores et de convertisseurs LED : une innovation adaptée aux contraintes des châteaux, par exemple, où la performance énergétique doit être compatible avec le respect du patrimoine.

Qu’est ce que l’open innovation peut vous apporter ? 

Opter pour une démarche ouverte et collaborative avec ses partenaires permet non seulement d’accélérer les processus d’innovation, mais également de partager les coûtset les risques. Les différents acteurs engagés gagnent donc du temps et économisent de l’argent. Pour certaines entreprises, cette approche est également une manière efficace d’initier une transformation digitale et de gagner en agilité, en bénéficiant de la technologie de jeunes pousses partenaires, par exemple. Dans tous les cas, l’open innovation a vocation à stimuler la créativité à travers le développement de nouvelles offres commerciales, à plus ou moins long terme – et ainsi de gagner en compétitivité.

1,2,3, partez !

En matière d’open innovation, tout est souvent une question de rencontres - et parfois de hasard. La sérendipité, ce don de faire des trouvailles de manière fortuite, est bien souvent à l’origine des projets collaboratifs les plus innovants. Que vous ayez ou non une feuille de route précise en matière d’innovation, pensez à activer vos réseaux et à identifier les pôles de compétitivité et les laboratoires de recherche dans votre secteur (géographique ou thématique). Avant tout, multipliez les rencontres. Les échanges directs, aussi informels soient-ils, sont toujours créateurs de bonnes idées. Une fois vos partenaires identifiés, explorez les appels à projets et les aides financières ou matérielles auxquelles vous pouvez prétendre : de nombreux dispositifs existent pour accompagner les chantiers d’open innovation, à travers le fonds unique interministériel ou BPIFrance, par exemple. 

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.

Actualités