Skip to main content
Sport et entreprise : comment répondre aux attentes de vos collaborateurs ?

Sport et entreprise : comment répondre aux attentes de vos collaborateurs ?

Meilleure gestion du stress, réduction de l’absentéisme, augmentation de la productivité et de l’engagement au travail : favoriser la pratique sportive de vos salariés n’a que des avantages. Quelle formule adopter pour tirer pleinement parti des bienfaits du sport en entreprise, en fonction de vos objectifs, de vos moyens et des besoins de vos salariés ?

78 % des salariés déclaraient en 2017 que leur entreprise ne les incitait pas à faire du sport dans leur vie professionnelle, selon une étude de Decathlon Pro. Un constat dommageable quand on sait à quel point sport et vie professionnelle font bon ménage. Voici quelques idées pour rationaliser vos investissements, en répondant aux envies et aux contraintes de vos collaborateurs. Avant de les inciter à pratiquer une activité sportive, nous vous invitons à leur rappeler l’importance de consulter au préalable leur médecin traitant.

Aménager une salle de sport en interne

S’équiper d’une salle de musculation avec des machines dernier cri peut être onéreux… et cela ne répond pas forcément aux besoins de la majorité des collaborateurs. Pour internaliser la pratique sportive, d’autres options existent : transformer temporairement une salle de réunion en espace fitness, en mettant à disposition des cours en ligne sur un écran, par exemple. Quelques tapis de sol et le tour est joué. Aussi facile soit-elle à première vue, cette démarche doit être accompagnée d’une communication en interne – et idéalement être encadrée par un professionnel  pour motiver et fidéliser les troupes. Engager un coach sportif ou un professeur de yoga ou de pilates pour des cours collectifs hebdomadaires permettra d’initier un cercle vertueux.  À noter toutefois que ce projet peut être difficile à mettre en place si vous ne disposez pas de douches et/ou d’un espace pour permettre aux salariés de se changer.

Mettre vos collaborateurs au défi

« Qui est motivé pour un 100 mètres de dos crawlé demain midi à la piscine municipale ? », « Rendez-vous vendredi à 17 h pour notre grand tournoi de ping pong sur la terrasse ! »… À défaut d’avoir un budget dédié, soyez créatifs et surprenez vos salariés avec des initiatives spontanées. Autre opération particulièrement fédératrice (mais plus ponctuelle) : sponsoriser un événement sportif - une course à pied par exemple - au profit d’une association ou d’une cause humanitaire. L’avantage : donner du sens à une action de team building, tout en invitant vos collaborateurs à s’oxygéner. 

Apporter une touche « sportive » à votre pack d’avantages 

Le sport est un levier de fidélisation de vos collaborateurs… et d’attractivité de vos candidats. Financer tout ou partie d’une adhésion à une salle de sport ou d’une cotisation à un club, proposer une mutuelle spécifique pour les sportifs, octroyer un « vélo de fonction » à certains salariés ou une indemnité « vélo » à ceux qui peuvent venir travailler en bicyclette…  la palette potentielle est large, et parfois avantageuse sur le plan fiscal. Vos salariés évoluent dans un environnement stressant ? Pourquoi ne pas financer leur abonnement à une application mobile de méditation ?
 
Si « faire du sport » ne veut pas dire la même chose pour tous les salariés, tout le monde s’accordera sur un point : il faut du temps. Pour inciter vos salariés à garder la forme et à décompresser, invitez-les à aménager leur temps de travail, en leur offrant de la flexibilité horaire. Leur accorder une pause déjeuner plus longue une à deux fois par semaine, quitte à arriver plus tôt et à finir plus tard. 
 

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.