Skip to main content
6 travailleurs non-salariés sur 10 équipés d’un contrat Madelin

6 travailleurs non-salariés sur 10 équipés d’un contrat Madelin

Afin de préparer leur retraite, plus de 60% des TNS ont choisi d’adhérer à un contrat Madelin. En 2014, 65 000 nouveaux contrats ont ainsi été souscrits sur le marché.

D’après les derniers chiffres de la FFSA*, le nombre total de contrats de retraite Madelin souscrits a atteint aujourd’hui 1,15 million, avec 65 000 nouveaux contrats pour la seule année 2014.

Permettant de bénéficier d’un supplément de retraite sous forme de rente, à l’issue d’une phase de versements défiscalisés, le contrat Madelin séduit un nombre croissant de travailleurs non-salariés (TNS), qui profitent également de garanties de prévoyance pendant leur période d’activité.

Au total, la FFSA estime à 49% la part des TNS en activité disposant d’un tel contrat (contre 47% en 2013). En prenant en compte les contrats souscrits auprès des mutuelles relevant du Code de la mutualité, ce taux atteint même 60%, soit 6 TNS sur 10.

 

Un encours moyen de 23 100 euros

A fin 2014, l’encours moyen des contrats Madelin en phase de constitution était de 23 100 euros, en hausse de 5% sur un an. Sur la seule année 2014, 2,6 milliards d’euros ont été versés sur ces contrats (dont 27% sur les supports unités de compte), portant les provisions mathématiques à 28,3 milliards d’euros.

 

Enfin, la FFSA précise que les TNS déjà retraités ont perçu 289 millions d’euros de prestations en 2014, soit un complément annuel moyen de près de 3 150 euros (environ 262 euros par mois).

 

* FFSA = Fédération Française des Sociétés d’Assurance

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.