Baisse historique de la mortalité routière en février

 
23/04/2012
Baisse de la mortalité

Outre cette baisse de 25,3%, tous les autres indicateurs sont favorables selon la Sécurité Routière : le nombre de blessés diminue de 12,3% et les accidents corporels reculent de 10,9%.

Une météo favorable

Ces résultats sont toutefois à relativiser car la météorologie a joué un rôle déterminant : elle était très favorable à la sécurité routière, avec une  vague de froid de 13 jours (du 1er au 13 février). Ce type d'évènement a pour effet de contracter à la fois trafic et accidentalité. Autres explications avancées : le durcissement des sanctions en cas d'infraction et la hausse du prix des carburants...

 

- 15,9% depuis le début de l'année

Sur les deux premiers mois de l’année, le nombre de personnes tuées est en diminution de 15,9% par rapport à la même période de l’année précédente, ce qui correspond à près d’une centaine de vies épargnées (94).

Et sur 12 mois glissants (de mars 2011 à février 2012), la mortalité routière passe pour la première fois sous la barre des 3 900 avec 3 876 personnes tuées.

Gageons que le sens de responsabilité grandissant des usagers de la route face aux conduites à risques contribuera encore, dans les mois à venir, à accentuer la sécurité sur nos routes…

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.

Nos solutions