Skip to main content
Baisse historique de la mortalité routière en février

Baisse historique de la mortalité routière en février

En février 2012, 201 personnes ont perdu la vie sur la route contre 269 en février 2011, soit 68 vies épargnées. Avec cette baisse de 25,3%, on atteint la plus faible mortalité mensuelle enregistrée depuis l’après-guerre. Tous les autres indicateurs sont favorables : le nombre de blessés diminue de...

Outre cette baisse de 25,3%, tous les autres indicateurs sont favorables selon la Sécurité Routière : le nombre de blessés diminue de 12,3% et les accidents corporels reculent de 10,9%.


Une météo favorable

Ces résultats sont toutefois à relativiser car la météorologie a joué un rôle déterminant : elle était très favorable à la sécurité routière, avec une  vague de froid de 13 jours (du 1er au 13 février). Ce type d'évènement a pour effet de contracter à la fois trafic et accidentalité. Autres explications avancées : le durcissement des sanctions en cas d'infraction et la hausse du prix des carburants...


 


- 15,9% depuis le début de l'année

Sur les deux premiers mois de l’année, le nombre de personnes tuées est en diminution de 15,9% par rapport à la même période de l’année précédente, ce qui correspond à près d’une centaine de vies épargnées (94).


Et sur 12 mois glissants (de mars 2011 à février 2012), la mortalité routière passe pour la première fois sous la barre des 3 900 avec 3 876 personnes tuées.


Gageons que le sens de responsabilité grandissant des usagers de la route face aux conduites à risques contribuera encore, dans les mois à venir, à accentuer la sécurité sur nos routes…


Partager