Cyber-attaque mondiale : adoptez les bons gestes de prévention.

 
15/05/2017

Une vague de cyberattaques frappe le monde depuis le 12 mai. Le virus « Wannacry » de type rançongiciel aurait déjà infecté plus de 300 000 ordinateurs. Afin de limiter le risque d’infection de votre ordinateur, voici un rappel des bons gestes à avoir chez vous comme au travail.

Cyber attaque mondiale

Soyez vigilant en consultant vos e-mails

« Wannacry » est un logiciel malveillant qui se transmet par e-mail. Il est donc conseillé d’être particulièrement  vigilant. Avant d’ouvrir un e-mail, assurez-vous de bien connaitre son expéditeur. Si vous recevez un message d’un correspondant inconnu, ne cliquez en aucun cas sur les pièces jointes ou les liens hypertextes présents dans l’e-mail.

Si vous recevez un message suspect au bureau, il est conseillé de prévenir immédiatement votre responsable informatique. L’infection d’un seul ordinateur suffit à contaminer l’intégralité du réseau auquel il est connecté comme celui de votre entreprise par exemple. Il est donc essentiel que chacun soit vigilant.

Un mail infecté peut également être envoyé par un collègue ou un ami sans que ce dernier ne soit au courant.

Mettez à jour votre version de Windows.

Le virus identifié exploite une faille dans le système d’exploitation Windows. Cette faille peut être résolue via une mise à jour de Windows. Le service informatique de votre entreprise est probablement déjà en train de déployer cette mise à jour.

Chez vous, si votre ordinateur personnel ne se met pas à jour automatiquement, vous pouvez lancer la procédure. Il vous suffit de vous rendre dans le dossier Panneau de configuration puis de cliquer sur l’icône Centre de maintenance.

Sauvegardez vos données

Ce virus est un rançongiciel. Il se présente sous la forme d’un lien dans un mail. Un clic sur ce lien déclenche alors le virus, un logiciel qui crypte les données et demande une rançon pour les décrypter. Des grandes entreprises et institutions comme Renault, Telefonica ou le système de santé britannique figurent parmi les victimes, avec des conséquences lourdes.

En sauvegardant vos données sur un support indépendant de votre ordinateur et de votre réseau, vous pourrez toujours conserver vos données même si votre ordinateur est encrypté par le virus. Il est recommandé de créer deux copies de sauvegarde, l’une qui sera stockée dans un service de l’informatique en nuage (cloud) et une autre à stocker sur un support physique (disque dur portatif, clé USB, ordinateur secondaire, etc.).

Si vous souhaitez plus d’informations, Europol a lancé un site web dédié au sujet du rançongiciel. Et pour plus de sécurité, retrouvez notre infographie 12 gestes pour prévenir le risque numérique.

 

 

Informations non contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. GENERALI ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.

Nos solutions