Skip to main content
Gestion d’entreprise : création du fichier national des « interdits de gérer »

Gestion d’entreprise : création du fichier national des « interdits de gérer »

Le Fichier national des interdits de gérer (FNIG) sera créé le 1er janvier 2016. Il recensera toutes les personnes contre lesquelles une interdiction de gérer une entreprise a été prononcée.

Alors que jusqu’ici seules les interdictions de gérer émises à l’encontre des commerçants étaient accessibles aux greffes des tribunaux de commerce, via le RCS, toutes les professions seront recensées dans le FNIG : artisans, commerçants, agriculteurs, industriels, etc. Objectif : lutter contre les fraudes.


Tenu par le Conseil national des greffiers des tribunaux de commerce, le FNIG recensera les faillites personnelles (pour détournement de l’actif par exemple) ainsi que les mesures d’interdiction de diriger, de gérer, d’administrer ou de contrôler une entreprise, prononcées suite à une infraction au droit des sociétés.


Bien que très restrictif, l’accès au fichier ne permettra toutefois pas de connaître les sanctions disciplinaires associées à l’interdiction.


Partager