Skip to main content
Fleurs de France : un label pour valoriser la production hexagonale

Fleurs de France : un label pour valoriser la production hexagonale

Face à une concurrence étrangère qui représente aujourd’hui 85 % du marché, les horticulteurs français peinent à imposer leur différence.

Le label « Fleurs de France » permet désormais de distinguer les végétaux d’ornement produits et cultivés en France.


Un marché fragile


En dépit de la multiplication des événements festifs (fête des mères, des grands-mères, des secrétaires, etc.), la vente de fleurs et de plantes en pot ne cesse de reculer.

En 2013, seuls 78 % des ménages ont effectué au moins un achat dans l’année, contre 80 % en 2011. Le panier annuel moyen s’établit à 123 €. Les 5 000 horticulteurs français produisent seulement 15 % des besoins du marché national.


La filière accuse un déficit commercial annuel supérieur à 800 M€, la majorité des végétaux vendus en France proviennent d’Afrique (Kenya et Éthiopie en tête) et d’Amérique du Sud (notamment de Colombie). La plupart transitent par Amsterdam.


Les entreprises qui résistent le mieux sont celles qui mettent au point de nouvelles variétés.


Valoriser une production de qualité


Lancé au printemps 2015 par l’interprofession Val'hor sur une initiative du ministre Stéphane Le Fol, le label « Fleurs de France » poursuit un double objectif :


  • informer le consommateur sur la provenance des végétaux d’ornement qu’il est susceptible d’acheter : fleurs coupées, plantes en pot, mais aussi arbres et arbustes ;

  • soutenir les professionnels et l’emploi dans les pépinières et entreprises horticoles en valorisant leur production.

La signification du label


Le Label « Fleurs de France » est accordé aux pépinières et entreprises horticoles


  • immatriculées en France ;

  • produisant sur le territoire national des végétaux à partir de graines, bulbes, boutures ou encore porte-greffes, quelle que soit leur provenance ;

  • cultivant des arbres et arbustes dont 50 % au moins de la durée totale de production est réalisée en France.

Les grossistes et détaillants proposant une offre permanente de végétaux éligibles peuvent également bénéficier du label. La marque se caractérise par un logo, utilisable par les entreprises bénéficiaires dans tous leurs supports de communication : courriers, factures, catalogues, vitrophanies et affichettes sur les points de vente, étiquettes attachées aux végétaux, etc...

Les compositions (bouquets et jardinières) portant la marque doivent contenir 100 % de végétaux éligibles, hors feuillages coupés.


Comment l’obtenir ?


Les entreprises désireuses d’obtenir le label doivent envoyer au gestionnaire du label une lettre d’engagement assortie d’un tableau récapitulatif de leurs productions distinguant les végétaux éligibles. Un audit confié à un organisme tiers est réalisé dans les 18 mois.


Les entreprises bénéficiaires d’un autre label (comme Fleurs bleues, lancé à l’issue du Grenelle de l’environnement) bénéficient d’un accès facilité.

Le label est accordé pour une durée de trois ans, renouvelable.


 


Pour en savoir plus


http://www.labelfleursdefrance.fr


Partager