Les créations d’entreprise à la hausse en 2014

 
23/02/2015
Les créations d’entreprise
Contre le chômage, l’arme entrepreneuriale

En 2014, 550 794 entreprises ont été créées avec presque 47 000 pour le seul mois de décembre. Le bilan dévoilé à la mi-janvier par l’Insee affiche une progression de 2,3 % par rapport à l’année 2013.

Au cœur d’une décennie placée sous le signe de la crise, face à un taux de chômage croissant, l’entrepreneuriat reste vu comme une solution miracle par de nombreux Français.

 

Une création sur deux est une micro-entreprise
  • Si, avec 165 764 immatriculations, la forme sociétaire a enregistré une progression de 4,3 % sur l’année, elle n’a toutefois représenté que 30 % des créations. Les structures légères restent privilégiées : 39 % des nouvelles sociétés sont des SAS et 57 % des SARL.
  • Sept entrepreneurs sur dix ont choisi d’opter pour une forme unipersonnelle : 385 030 entreprises individuelles ont vu le jour en 2014, parmi lesquelles 283 454 micro-entreprises.
  • Le statut d’auto-entrepreneur continue de séduire. Il aura à lui seul représenté 51,5 % des créations d’entreprise en 2014, soit une hausse d’environ 3 % par rapport à 2013.

 

Le secteur des transports ouvre la voie

À l’exception de la construction, des services aux ménages et de l’information et communication, en légère régression, la quasi-totalité des secteurs d’activité enregistre un regain d’attractivité.

La plus forte progression concerne les transports (+35 %), probablement en raison de la déréglementation, à l’automne, de l’activité des taxis. Suivent l’hébergement et la restauration (+10 %), les activités financières et d’assurances (+8,3 %) ou encore l’enseignement, la santé et l’action sociale (+6 %).

L’industrie, qui affiche une progression de l’ordre de 4 % (dont 7,5 % pour la seule industrie manufacturière) reste toutefois une valeur sûre. Ce secteur poursuit aussi sa féminisation : près de 50 % des créateurs d’entreprise individuelle à caractère industriel en 2014 sont des femmes. Toutes activités confondues, les femmes sont à l’origine de 38 % des projets.

Les créations d’entreprises auront globalement progressé dans deux tiers des régions. En tête de liste, on trouve notamment la Haute-Normandie (+6,5 %), l’Ile-de-France (+6 %) et la région Rhône-Alpes (+5 %).

 

Peu d’emplois à la clé

Un demi-million de créations, mais guère plus d’emplois. À leur naissance, seules 5 % des entreprises embauchent au moins un salarié. L’entrepreneuriat reste avant tout une affaire individuelle, une quête d’indépendance et d’autosuffisance, une décision prise pour mieux affronter une conjoncture difficile… et plus si affinités !

 

Pour en savoir plus : www.insee.fr

 

NOUVEAU : Generali vous propose un accompagnement gratuit et une offre d'assurances dédiés aux porteurs de projet :

 Je découvre l'offre d'assurance pour le créateur ou repreneur d'entreprise

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.