PME : arrêt anticipé de la prime à l'embauche

 
13/02/2017

Initialement reconduite pour toute l'année 2017, la prime à l'embauche pour les PME, en vigueur depuis janvier 2016, prendra finalement fin au 30 juin.

Arrêt anticipé de la prime à l'embauche

Ce dispositif, qui permet de bénéficier d'une prime de 4 000 € sur deux ans pour toute embauche, en CDI ou en CDD d'au moins six mois, d'un salarié rémunéré entre 1 et 1,3 Smic, devait contribuer à créer un million d'emploi.

750 000 dossiers ayant été déposés à fin 2016, le Gouvernement estime que l'objectif sera atteint avant l'été et que toute prolongation ultérieure ne produirait que des effets d'aubaine. S'il est difficile de chiffrer l'impact de cette mesure, l'INSEE constate néanmoins que 77 % des embauches en CDD d'au moins six mois dans les TPE en ont bénéficié.

Le budget économisé grâce à cet arrêt anticipé de la prime à l'embauche servira à financer 165 000 formations supplémentaires pour les chômeurs.

Informations non contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. GENERALI ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.